Une dizaine de personnes se mobilise pour réclamer le transfert d'une dauphine du Parc Astérix

Des membres de l'association One Voice s'est rassemblée devant la préfecture de l'Oise, pour réclamer le transfert d'une dauphine dans un sanctuaire marin. L'animal, âgé de 37 ans, participe aux spectacles du Parc Astérix depuis 10 ans. Selon l'association, il souffrirait d'une grave dépression.
© N. Ben Ghezala
Elle s'appelle Femke. Elle est âgée de 37 ans. Cette dauphine participe depuis 10 ans aux spectacles du Parc Astérix. Mais selon l'association One Voice, qui s'appuie sur des expertises vétérinaires, l'animal souffre d'une grave dépression. Pour preuve, l'association a filmé la dauphine. Sur les images, l'animal colle sa tête contre le mur et reste immobile, sans interaction avec les autres dauphins. 
"Femke est dans un état extrêmement grave. Ça fait deux ans que son fils unique lui a été arraché. En juillet 2016, il a été vendu à un parc grec (...) depuis ce moment-là, Femke reste prostrée face au mur du bassin (...) Depuis 2 ans, nous venons au parc Astérix régulièrement avec des vétérinaires spécialisés des cétacés et sur les images que nous avons tournées depuis 2 ans et même auparavant, on voit bien la différence avec avant qu’elle soit séparée d’Equinoxe et depuis 2016 où son comportement a vraiment changé et où elle est dans un mal être profond ". explique Jessica Lefevre-Grave, porte-parole de One Voice.

Aujourd'hui, l'association demande au préfet le transfert de la dauphine au calme, dans un sanctuaire marin
Le Parc, propriétaire du mammifère marin, s'y oppose. Pour lui, l'animal est atteint d'une maladie chronique et doit être suivi. "Depuis plus d'un an, Femke bénéficie d'un traitement personnalisé et évolutif [...]. Cinq vétérinaires européens, spécialistes des mammifères marins sont impliqués dans le suivi de son état de santé, ainsi que l'équipe de 10 soigneurs expérimentés qui redouble d'attention face à cette maladie incurable et évolutive",  précise la direction du Parc Astérix dans un communiqué.

Derrière l'histoire de Femke et la bataille pour sa libération, c'est la guerre contre la captivité des dauphins qui se joue.
A ce jour, l'association One Voice n'a reçu aucun retour de la préfecture qui n'a souhaité faire aucun commentaire sur le sujet.

Reportage complet à voir sur la chaîne Youtube de France 3 Hauts-de-France.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation animaux sorties et loisirs