Il comparaît devant les assises de l'Oise pour avoir tué son violeur présumé

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Yannick Fruchart, 38 ans, comparaît depuis mercredi devant le tribunal de Beauvais pour le meurtre de son oncle en 2014 à Montataire dans l'Oise. Il a reconnu l'avoir étranglé à cause d'un viol que celui-ci lui aurait fait subir à 10 ans.

Par Jennifer Alberts


Dans la nuit du 6 au 7 juin 2014, Yannick Fruchart s'était présenté de lui-même au commissariat de Montataire dans l'Oise et avait immédiatement reconnu avoir étranglé son oncle et laissé son corps dans l'herbe au bord de l'avenue de la Libération.

L'homme, aujourd'hui âgé de 38 ans, explique son geste par le traumatisme consécutif à un viol que lui aurait fait subir son oncle à l'âge de 10 ans. Un traumatisme qui serait par ailleurs à l'origine des fugues à répétition, de l'alcoolisme et des échecs qui ont émaillé la vie de Yannick Fruchart. Selon Me Jérôme Crépin, son avocat, "il a pris la vie à celui qui a pris la sienne". 

Lors du premier jour d'audience, les témoignages du frère et de la mère de l'accusé ont révélé un climat familial d'omerta autour du comportement déviant de l'oncle : attouchements, viol avéré...

Ce jeudi, il sera question des faits.Yannick Fruchart encourt une peine de 30 ans de réclusion cirminelle.

Sur le même sujet

Line Renaud : "pour moi Johnny ne mourra jamais"

Près de chez vous

Les + Lus