Les images inédites d'une grotte qui servait d'abri pendant la Seconde Guerre mondiale dans l'Oise

C'est dans cette grotte que les Saint-Maximinois se réfugiaient pendant les bombardements en 1944. / © France 3 Picardie
C'est dans cette grotte que les Saint-Maximinois se réfugiaient pendant les bombardements en 1944. / © France 3 Picardie

À Saint-Maximin dans l'Oise, une grotte un peu particulière a été découverte. Elle servait d'abri lors des bombardements de la Seconde Guerre mondiale.

Par RI avec Stanislas Madej

Des travaux dans une carrière de Saint-Maximin ont permis de libérer l'accès à une grotte, huit mètres sous terre.

À l'intérieur, des lits, des pots de chambre, objets du quotidien témoins de l'Histoire. Car ces galeries servaient en fait de refuge pour les habitants des alentours lors des bombardements de la Seconde Guerre mondiale. 

"Mon grand-oncle, qui était patron de carrière, avait décidé d'y mettre des lits, et d'y stocker de l'eau et quelques vivres pour protéger les gens lorsqu'il y avait des alertes et des bombardements", raconte Christian Montigon.

Accès interdit


Le lieu est intimement lié à l'histoire de la commune et de ses habitants. Malheureusement, l'entrée est interdite au public. Trop dangereux. "Il y a des grosses pierres et des gravats qui tombent, des pilliers qui se fissurent. Il y a un risque d'effondrement.", explique Gisèle Hoffmann, adjointe au maire de Saint-Maximin.

L'exploitant de la carrière va condamner cette grotte, mais le musée de la pierre a récupéré les meubles pour reconstituer le lieu dans les anciennes galeries des carrières de Saint-Maximin.

Visite inédite avec Stanislas Madej et Nagib Ben Ghezala

Visite inédite d'une grotte qui servait d'abri pendant la Seconde Guerre mondiale

 

Sur le même sujet

Marcq-en-Baroeul : une minute de silence en hommage au gendarme Arnaud Beltrame

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés