• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Un prêtre soupçonné d'abus sexuels à Compiègne dans les années 70

© BENELUXPIX/MAXPPP
© BENELUXPIX/MAXPPP

En mars 2017, une personne, majeure au moment des faits, a signalé à l'évêque de Beauvais, avoir été victime d'emprise et d'abus sexuels, entre 1974 et 1977, de la part d'un prêtre alors en poste dans le Compiégnois. Une enquête canonique préliminaire est ouverte.

Par France 3 Hauts-de-France

Un prêtre qui était en poste dans le Compiégnois dans les années 70, est au coeur d'une enquête canonique préliminaire menée par le diocèse de Terrassa (Espagne).

Cette affaire a débuté en mars 2017, lorsqu'une personne âgée d'une soixantaine d'année s'adresse à la cellule d'accueil et d'écoute de victimes d'abus sexuels ouverte par le diocèse de Beauvais en 2016. Elle indique alors avoir "été victime d'emprise et d'abus sexuels, entre 1974 et 1977, de la part de M. l'Abbé Esteban Sanz, alors en ministère dans le Compiégnois", précise, dans un communiqué, le diocèse de Beauvais. 

Contrairement au cardinal Barbarin, jugé actuellement à Lyon pour ne pas avoir dénoncé les agissements d'un prêtre déviant, le diocèse de Beauvais prend l'affaire au sérieux et réagit rapidement.
"Notre pensée va d'abord à la victime présumée. Nous voulons faire nôtre sa souffrance. En demandant pardon, nous l'assurons de notre prière et de la proximité de l'Église, dans un souci de réparer les dommages moraux et spirituels qui ont été causés et celui de nous engager à avancer en vérité et en justice"  indique le diocèse de Beauvais dans son communiqué.
 

Pas de poursuite en France pour le moment


Dans les mois qui ont suivi, le plaignant est auditionné par Mgr. Benoît-Gonnin, l'évêque de Beauvais. Un signalement est effectué auprès de Mme la Procureure de la République de Compiègne. L'Evêque de Terrassa et la Congrégation pour la Doctrine de la Foi (Rome) sont également informés de la démarche. 

Ordonné en 1961, le prêtre agresseur présumé a quitté l'Oise en 1979 pour rejoindre l'archidiocèse de Barcelone où il exercera au diocèse de Terrassa. Agé de 81 ans, il a pris sa retraite l'an dernier.

Selon le Parisien, "le parquet de Compiègne n'a pas ouvert d'enquête suite à cette dénonciation, le suspect étant installé en Espagne de longue date mais Virginie Girard, la procureure de Compiègne, se tient à disposition des autorités espagnoles pour coopérer".

Le diocèse de Beauvais renouvelle son invitation à toutes les victimes d'abus de se faire connaître à la "cellule diocésaine d'accueil et d'écoute"  par courriel à ecoute.victimes@oise-catholique.fr ou par téléphone au 03.44.06.28.25 (de 9h à 12h30 et de 14h à 17h en semaine).

Sur le même sujet

La galette des rois revisitée

Les + Lus