• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Oise : Chambly met ses policiers municipaux à disposition des communes voisines

La Ville de Chambly (Oise) va prochainement mettre ses forces de l'ordre à disposition des communes voisines. / © Cyril Sollier / MAX PPP
La Ville de Chambly (Oise) va prochainement mettre ses forces de l'ordre à disposition des communes voisines. / © Cyril Sollier / MAX PPP

Dans le sud de l'Oise, six communes vont mutualiser leurs effectifs de police municipale. Début février, la Ville Chambly commencera à prêter ses quatre agents aux communes alentours.

Par V.P. avec Maëlys Septembre

D'ici quelques semaines, les policiers municipaux de Chambly patrouilleront aussi hors des frontières de leur commune. Jusqu'à une fréquence d'une fois par semaine, les quatre agents de la ville seront prêtés à six communes voisines qui en ont fait la demande, soit Puiseux-le-Hauberger, Mesnil-en-Thelle, Fresnoy-en-Thelle, Dieudonné, Morangles et Belle-Église.

Pour cette dernière commune, village de 640 habitants situé en zone gendarmerie au nord immédiat de Chambly, la démarche est une aubaine. "Lorsqu'un habitant de Belle-Église appelle directement la gendarmerie, les agents lui répondent souvent d'aller voir le maire, souligne l'intéressé, Philippe Vincenti. Demain, on pourra peut-être demander aux policiers municipaux, sur lesquels on aura l'autorité, d'aller voir les contrevenants de façon à corriger les choses". Le maire de Chambly déchargera en effet son autorité sur sa police municipale à ses homologues des communes alentours.

Ces agents ont pour mission principale le maintien de l'ordre sur la voie publique, de médiation, de prévention et de dissuasion, et de surveillance des lieux et des voies publics. La mutualisation des coûts pourrait ainsi permettre l'achat d'un deuxième véhicule de police et pourquoi pas, à terme, permettre le renforcement de la brigade.
 

Une forme de location

La ville de Chambly sort aussi gagnante de cette forme de location. "Pour la Ville, [l'initiative] coûte zéro, explique David Lazarus, le maire PS de Chambly. Par contre, nous facturons à l'euro l'euro aux petites communes les frais qui seront engagés pour eux. Chaque commune adhérente va payer cent euros à l'année, [5 euros par déplacement] et 22,80 euros pour chaque policier municipal par heure d'intervention."

L'adhésion annuelle de cent euros financera la formation et le matériel des des policiers municipaux.

La sécurité est donc renforcée à Chambly et aux alentours, d'autant que la Ville va aussi déployer une soixantaine de caméras de vidéo-protection d'ici la fin de l'année.

 

Notre reportage à Chambly et Belle-Église (Oise)

Oise : Chambly met ses policiers à disposition des communes voisines
Intervenants : Philippe Vincenti, maire DVG de Belle-Église (Oise); David Lazarus, maire PS de Chambly (Oise). - France 3 Hauts-de-France - Reportage : Maëlys Septembre et Laurent Pénichou. Infographies : Franck Blancquart. Montage : Jean-Marc Descamps.

 

Sur le même sujet

Le cadeau de Sandra Moubarak

Les + Lus