Les abeilles de l'Arrageois décimées par des pesticides ?

Les butineuses tombent par milliers depuis quelques années dans la région. C'était notamment le cas récemment à Arras ou à Avesnes-le-Comte.

Ses ruches comptaient près de 300 000 abeilles. Elles ne sont plus qu'une poignée. "J'en ai eu les larmes aux yeux, c'est une honte de voir ça. C'est vraiment grave" confie Pascal Denis, apiculteur à Avesnes-le-Comte.

Pour lui et son épouse, c'est certain : les abeilles ont été intoxiquées par des pesticides agricoles, dont on a retrouvé de faibles traces dans les ruches.

Préjudice de plus de 36 000 euros


"Elles ne sont pas mortes de faim dans les ruches, elles ne sont pas mortes de maladie, et elles ne sont pas mortes d'empoisonnement volontaire direct" souligne son épouse, France.  Le préjudice est estimé à plus de 36 000 euros, et ce sans compter la perte de production puisqu'il va falloir détruire les ruches contaminées

Les abeilles de l'Arrageois décimées par les pesticides ? ©France 3 Nord-Pas-de-Calais

Des analyses sont en cours, mais l'enquête risque d'être compliqué comme l'explique Alexandre Cousin, lui aussi apiculteur et spécialiste de la question.

"Pour trouver le produit incriminé qui a tué certaines abeilles, il faut faire des analyses assez compliquées" note-t-il, surtout qu'"il faut en plus prouver que la molécule présente dans ces abeilles mortes a bien été utilisée par un agriculteur du secteur proche."

Ces incidents ne sont en tout cas pas isolés : les abeilles de la région sont depuis plusieurs années victimes de ces intoxications.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter