Bébé mort découvert dans un bidon : l'enfant était né viable

La mère d'un nourrisson découvert mort en avril à l'intérieur d'un bidon dans un champ à Huclier, dans le ternois et son compagnon font partie des cinq personnes mises en examen dans cette affaire et ont été incarcérés, a annoncé mercredi le parquet de Béthune dans un communiqué.

A l'issue de leur garde à vue, tous deux ont été mis en examen des chefs "d'assassinat et recel de cadavre" et placés en détention provisoire, a précisé le parquet.

L'enfant était né viable et présentait un traumatisme crânien évocateur d'impacts multiples.

Parquet de Béthune

Le 3 avril, "un bidon contenant le corps sans vie d'un nouveau-né de sexe masculin" avait été retrouvé dans un champ, a-t-il rappelé.

Les investigations ont permis d'identifier la mère de l'enfant, qui a été placée en garde à vue le 3 mai, ainsi que son compagnon et trois autres membres de l'entourage familial.

Selon le parquet, les trois autres mis en cause ont été mis en examen des chefs de "recel de cadavre" et "non dénonciation de crime". L'un a été placé en détention provisoire et les deux autres sous contrôle judiciaire.

L'autopsie a révélé que l'enfant était "né viable et présentait un traumatisme crânien évocateur d'impacts multiples". 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité