Des dizaines de tombes profanées pour en voler les plaques dans plusieurs cimetières de l'Arrageois

(Illustration) / © MAXPPP
(Illustration) / © MAXPPP

Les gendarmes ont reçu de nombreuses plaintes depuis plusieurs jours.

Par Quentin Vasseur

Les cimetières du sud-ouest de l'Arrageois sont touchés depuis plusieurs jours par une série de vols. De nombreuses tombes ont été profanées de nuit pour en prélever les inscriptions en laiton.

Plaques, Christ et robinetterie


Les gendarmes du Pas-de-Calais ont d'abord été appelés lundi 5 au matin à Halloy, où 18 caveaux ont été profanés de la sorte, et où un Christ a également été dérobé. En fin de matinée, ils sont sollicités à Mondicourt où ce sont cette fois 26 caveaux qui sont dépoillés. 

Le lendemain, en début d'après-midi, la gendarmerie est à nouveau alertée de vols similaires à Orville : une trentaine d'inscriptions en laiton ont été dérobées sur une vingtaine de caveaux familiaux.

On s'oriente vers une piste locale, les faits sont assez concentrés.


Enfin, les derniers faits ont été rapportés jeudi matin : à Saint-Amand, une quinzaine de plaques ont été arrachées sur 11 caveaux. La robinetterie en cuivre est également manquante, signe que ces actes criminels ne sont pas le fait d'un "fétichiste des plaques en laiton" mais visent bel et bien un profit.

Même si les alertes ont été espacées d'un à plusieurs jours, la gendarmerie n'exclut pas que le ou les malfaiteurs aient agi la même nuit sur toutes ces communes, qui sont presque voisines. "On s'oriente vers une piste locale, les faits sont assez concentrés."

Sur le même sujet

Marcq-en-Baroeul : une minute de silence en hommage au gendarme Arnaud Beltrame

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés