Pénurie de carburant : après le rallye de Béthune, le Beach cross de Berck-sur-Mer est annulé

A cause des tensions en approvisionnement de carburant, la préfecture du Pas-de-Calais n'a pas délivré l'autorisation de tenue de l'événement. Le Beach cross de Berck-sur-Mer était prévu les 15 et 16 octobre, il est annulé.

Dans un post Facebook, l'organisation du Beach cross précise "Même si nous regrettons profondément cette situation, nous sommes solidaires des habitants du département et de la région qui ont des difficultés pour assurer leurs déplacements quotidiens" avant de se déclarer obligée "d'annuler les épreuves prévues les samedi 15 et dimanche 16 octobre".

Environ 70 000 spectateurs

"L'arrêté d'autorisation préfectoral ne sera pas délivré pour des causes que je comprends très bien. Les acteurs économiques et les professionnels sont tous pénalisés avec la pénurie de carburants. Moi-même j'étais embêté avec cela. C'est pas très moral d'ouvrir la première course dans ce contexte avec 640 pilotes et 60 000 à 80 000 spectateurs. On est en période de "vache maigre" c'était difficile de montrer cette dépense d'énergie", explique Jean-Marc Brodbeck, l'organisateur du Beach Cross, joint par téléphone. 

Deux événements de sports motorisés ne pourront pas se tenir ce week-end by EP on Scribd

Trois jours avant l'événement... 

En réponse au post Facebook, beaucoup d'engagés ont fait part de leur colère par rapport aux frais versés pour l'hébergement dans des hôtels ou des locations immobilières. 

"Cette annulation va avoir un impact, à trois jours de la compétition, on était engagés à fond... Je suis désolé mais un report n'aurait pas été possible avec des travaux qui s'engagent la semaine prochaine sur le front de mer pour six mois", conclut-il la mort dans l'âme.

Colère de Milko Potisek

Vainqueur de l'épreuve l'an dernier, Milko Potisek, se dit amer et un peu en colère face à cette décision : " Ca fout les boules de voir annuler l'une des plus belles épreuves du championnat. C'est incroyable de se dire qu'il n'y aura pas de Beach cross à Berck ! Une course qui attire tellement de monde. Ca me met en colère. On n'annule pas un match de foot qui va attirer 45 000 personnes, mais pour une course de motos ça ne pose pas de problème, comme pendant le confinement."

Le Casselois, qui aurait affiché dimanche sa 9e participation à la mythique épreuve berckoise, ajoute un brin frondeur : " De toutes façons, avec la Ronde des sables 15 jours plus tard, tout le monde va aller rouler à Loon-Plage pour s'entraîner ce week-end. Le résultat est le même. Mais bon c'est quand même une grosse déception."

Il avait donné rendez-vous à ses fans sur son compte Instagram :

Dans son communiqué, l'organisation explique qu'elle conservera une petite participation : "15 euros", sur "chaque inscription pour faire face aux dépenses déjà engagées", afin de "préparer sereinement la prochaine édition". 

Les organisateurs donnent rendez-vous l'an prochain en 2023 pour savoir qui succèdera à Milko Potisek, également vainqueur au Touquet. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité