Vidéo : Dans le Montreuillois, le camping-car du dispositif Pamela vient en aide aux sans-abri en milieu rural

Derrière l'acronyme Pamela, se cache le Point Accueil Mobile Ecoute Liaison Accompagnement. Un camping car qui depuis 2017 sillonne les routes du Montreuillois et va à la rencontre des plus démunis en milieu rural. L'une des compétences du Fiac, association Berckoise.
Ce camping-car parcourt une centaine de kilomètres par jour dans la campagne Montreuilloise pour aller à la rencontre des SDF
Ce camping-car parcourt une centaine de kilomètres par jour dans la campagne Montreuilloise pour aller à la rencontre des SDF © France 3 Littoral Hauts-de-France
Le dispositif  PAMELA existe depuis 2017. Trois travailleurs sociaux du Fiac de Berck-sur-Mer, le Foyer International d'Accueil et de Culture se relaient au volant du camping-car. Chaque jour, ils parcourent plus d'une centaine de kilomètres avec pour objectif de sortir les sans-abri ruraux de l'isolement. Le temps d'un petit déjeuner, d'un rendez-vous pour une aide administrative ou pour prendre une douche. 

Pamela accompagne une centaine de personnes par an 

C'est un moment réconfortant pour Bernard Lorgnier. Régulièrement, cet homme sans-abri vient prendre son petit-déjeuner à bord de ce camping-car : "Je viens ici de temps en temps, on fait des jeux des fois. Je viens aussi pour discuter des démarches de logement".
Dans le Montreuillois, le dispositif Pamela vient en aide aux sans-abri en milieu rural
A bord, deux salariées du FIAC de Berck. Avec le temps, elles ont tissé des liens avec ce retraité : "Monsieur est venu dans un premier temps pour bénéficier d'une douche et d'une soupe chaude. Nous avons discuté et cela nous a permis de mettre en place un accompagnement adminsitratif. On reçoit moins de monde que dans un accueil de jour classique, donc on a plus de temps à leur consacrer", explique Morgane Top, conseilllère en économie sociale et familiale.


Chaque jour, elles sillonnent le Montreuillois pour aller à la rencontre des sans-abri isolés à bord de ce véhicule tout équipé et confortable : "On a tout le nécessaire à bord, pour les boissons chaudes par exemple. On récupère également des dons et la partie salle de bains nous permet de proposer des soins d'hygiène", raconte Joëlle Pécourt, éducatrice spécialisée au Fiac.L'accueil de jour se fait à Berck-sur-Mer, siège du Fiac. Pour les reste le camping-car se déplace jusqu'à une heure de route dans la campagne. Ainsi, le dispositif accompagne plus d'une centaine de personnes chaque année. Avec toujours le même objectif : offrir une oreille attentive et un soutien psychologique, face à la précarité. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
côte d'opale social économie insolite solidarité société