• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

“On pensait rassembler 10 personnes” : comment les Foulées naturistes de Berck ont été victimes de leur succès

Les premières Foulées naturistes de Berck ont suscité l'engouement des internautes sur Facebook. / © Vincent Isore / MAXPPP
Les premières Foulées naturistes de Berck ont suscité l'engouement des internautes sur Facebook. / © Vincent Isore / MAXPPP

Quelques jours après avoir annoncé sur Facebook l'organisation des premières Foulées naturistes à Berck, les organisateurs ont été submergés de commentaires et réactions, à leur grande surprise. La publication a été vue par plus de 600.000 personnes.

Par Margot Desmas

Les organisateurs ne s'attendaient pas à tant de succès, au point qu'ils en viennent à craindre des dérives. "On espère que les voyeurs ne viendront pas perturber l'événement", glisse Philippe Lehembre, organisateur des premières Foulées naturistes sur la plage de Berck le 22 septembre.

"Il y a assez peu de courses naturistes en France, alors on a voulu lancer l'idée, poursuit le président de l'association Les Hauts-de-France naturistes. Au début, on pensait avoir du mal à rassembler 10 personnes." C'était sans compter sur l'emballement des internautes sur Facebook.
 
Moins d'une semaine après que la Fédération française de naturisme a relayé l'annonce des Foulées berckoises, on compte un petit peu moins de 10.000 commentaires, 5000 partages et presque autant de "likes" sur leur publication. "Vous aimez courir nu ou vous avez toujours rêvé de le faire ?", demande la Fédération dans son annonce, ce qui n'a pas manqué de faire rire les internautes.

 

"Juste un petit footing"


Face au flot de réactions, les collectivités locales ont pris peur : "On n'avait pas prévenu la mairie en pensant que ça serait juste un petit footing", poursuit Philippe Lehembre. Finalement, la municipalité a contacté l'association organisatrice, lui demandant d'avertir la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM), responsable du littoral.

"Nous avons été étonnés de découvrir l'organisation d'un tel événement par Facebook, surtout quand il est vu par plus de 600.000 personnes", note Romain Roger, directeur de cabinet à la mairie de Berck-sur-Mer. Il a donc été rappelé à l'association organisatrice qu'elle devait assurer la sécurité de ces Foulées naturistes.
 

Si la municipalité reproche au collectif naturiste de "ne pas [les] avoir prévenus", elle comprend bien que tout le monde semble "dépassé par l'ampleur du phénomène". "Le risque, c'est de se retrouver avec des centaines de milliers de personnes qui viendront par curiosité", craint Romain Roger, admettant que ce scénario reste peu probable.

Après quelques tergiversations, l'événement aura bien lieu fin septembre, sauf avis contraire de la DDTM... mais avec des restrictions supplémentaires. "Nous accueillerons 60 participants au maximum", informe Philippe Lehembre. L'adresse mail à laquelle doivent être adressées les réservations sera communiquée ce jeudi sur la page Facebook "Les Hauts-de-France naturistes" pour les adeptes de la course dans le plus simple appareil. Et les places risquent de partir comme des petits pains.

 

Sur le même sujet

VAFC : Olivier Guégan, invité exceptionnel de Tribune Nord

Les + Lus