Béthune : une femme en garde à vue après le meurtre d'un ancien élu municipal

Le corps de la victime, un homme de 58 ans, a été trouvé ce lundi après-midi au sein de la maison des syndicats de Béthune (Pas-de-Calais). Il présentait des blessures par arme blanche

L'homme a été retrouvé mort au 4ème étage de cet immeuble
L'homme a été retrouvé mort au 4ème étage de cet immeuble © GOOGLE STREET VIEW
Le drame s'est produit ce lundi au sein de la Maison des syndicats, dans le quartier du Mont-Liébaut à Béthune (Pas-de-Calais), et a été signalé en fin d'après-midi, aux environs de 17h. Dans l'un des locaux situé au quatrième étage, les secours ont trouvé le corps d'un homme, décédé après avoir été attaqué à l'arme blanche, selon une information révélée par La Voix du Nord

Dans un communiqué diffusé ce mardi après-midi, le parquet a confirmé l'identité de la victime. Henri-Claude Honnart, ancien élu municipal, "dispensait régulièrement des formations" au sein de la maison des syndicats. Contacté ce mardi matin, le maire de Béthune Olivier Gacquerre faisait part d'une "vive émotion" au sein de la commune, dans l'attente de l'avancement des investigations.

Une enquête a été ouverte pour "homicide volontaire" et confiée à la police judiciaire de Lille. Le parquet précise qu'une autopsie doit être réalisée pour déterminer les "circonstances du décès". Selon une source proche de l'enquête, une femme s'est rendue dans la soirée au commissariat de Béthune, se présentant comme la maîtresse de la victime. Elle a été placée en garde à vue. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter