Enfants morts carbonisés à Vaudricourt : le père de famille soupçonné d'avoir mis le feu à la voiture placé en détention

Le père de famille âgé de 52 ans qui était soupçonné depuis le 14 mars dernier d'avoir mis le feu à la voiture où se trouvaient ses deux enfants de 5 et 7 ans est mis en examen. Il a été incarcéré.

Un mois et demi après les faits terribles, le père "a été placé en détention provisoire et mis en examen pour assassinats sur mineurs de quinze ans par ascendant", selon le procureur de Béthune, dans le Pas de Calais. 

Le 14 mars 2022, peu avant 9 heures du matin, les corps d'Achille et César, deux frères âgés de 7 et 4 ans étaient retrouvés à l'arrière du véhicule en flammes de leur père, sur la commune de Vaudricourt. "Ce dernier, grièvement brûlé, soupçonné d'être l'auteur de l'incendie était hospitalisé."

Les secours l'ont alors transporté dans un état grave au CHU de Lille. L'amélioration de son état de santé a permis son placement en garde à vue le 3 mai. 

Ce sont des voisins qui ont appelé les secours ce 14 mars 2022. Le véhicule était alors en feu. À leur arrivée sur place, les pompiers découvrent un homme très gravement brûlé assis à quelques mètres de la voiture incendiée. L’individu, âgé de 52 ans, indique aux secours "avoir tenté de mettre fin à ses jours". Il précise également que ses deux enfants se trouvent à l’intérieur du véhicule. 

Mais impossible d’intervenir dans la voiture en proie aux flammes. Une fois le feu éteint, les pompiers découvrent les corps sans vie de deux enfants, deux garçons, âgés de 5 et 7 ans.

Pourquoi avoir commis un tel geste ? "Il expliquait avoir mis le feu au véhicule, y être monté avant de se raviser et de quitter seul le véhicule en flamme", précisait le parquet de Béthune dans un communiqué en mars dernier. Le père vivait séparé de la mère. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité