Pêche post-Brexit : de nouvelles licences de pêches accordées par Guernesey mais toujours rien pour les Hauts-de-France

Publié le
Écrit par Valérie Dermersedian
12 licences de pêches ont été accordées aux pêcheurs des Hauts-de-France
12 licences de pêches ont été accordées aux pêcheurs des Hauts-de-France © M. Rappez/FTV

Près d'une semaine après les blocages de certains ports par les pêcheurs pour continuer à travailler dans les eaux britanniques, 40 licences de pêche ont été accordées ce mercredi par Guernesey. Mais pour l'heure, aucun bateau n'est concerné dans la région.

"L'Union européenne doit  continuer à mettre la pression sur le Royaume-Uni" réagit Stéphane Pinto, patron du Don Lubi 2  à Boulogne-sur-Mer après l'annonce par Guernesey de délivrer 40 licences de pêche à des bateaux français.

Lui, n'a malheureusement toujours pas reçu le fameux sésame qui lui permettrait de continuer à exercer son activité dans  les eaux anglaises. Aucun navire des Hauts-de-France n'est d'ailleurs concerné par cette avancée. Pour Stéphane Pinto, "les négociations doivent se poursuivre car la situation devient compliquée pour les pêcheurs boulonnais. Mais la France seule ne pèse pas lourd, il faut que tous les pays de l'Union prennent la Grande-Bretagne en otage".

Pas d'éclaircie donc pour les pêcheurs des Hauts-de-France, même si la ministre de la mer, Annick Girardin salue cette étape importante. "Les efforts payent et le travail continue pour donner une visibilité maximale aux professionnels. Le combat n’est pas terminé : 111 licences restent à obtenir." précise-t-elle dans un tweet.

 Le contentieux sur les licences de pêche post-brexit doit être réglé pour le 10 décembre.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.