• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Calais : 2 ans de prison pour un routier qui transportait 20 migrants dans sa camionnette

La nuit du 20 au 21 septembre 2016, sur l'aire d'autoroute de Rely sur l' A27 en allant sur Calais, des gendarmes font descendre des migrants qui espéraient se rendre jusqu'en Angleterre. / © LE PARISIEN / MAXPPP
La nuit du 20 au 21 septembre 2016, sur l'aire d'autoroute de Rely sur l' A27 en allant sur Calais, des gendarmes font descendre des migrants qui espéraient se rendre jusqu'en Angleterre. / © LE PARISIEN / MAXPPP

Un routier serbe a été condamné à 2 ans de prison ferme pour avoir transporté 20 migrants afghans dans le double-fond de sa camionnette, d'après le tribunal de Boulogne-sur-Mer, samedi 20 juillet.

Par Manon Pélissier avec l'AFP

Un chauffeur routier serbe de 47 ans a été condamné à 2 ans de prison ferme, pour avoir transporté 20 migrants afghans dans le double-fond de sa camionnette, a annoncé le tribunal de Boulogne-sur-Mer, samedi 20 juillet.

Jugé en correctionnelle lundi 15 juillet "pour des faits d'aide à l'entrée et au séjour de personnes en situation irrégulière", le prévenu a également écopé d'une interdiction de se rendre sur le territoire français pendant trois ans, a indiqué le tribunal, confirmant une information de la Voix du Nord. 
 
 

Une cache de 2 m² pour 20 personnes


Le 12 juillet, le routier avait été interpellé au volant de sa camionnette avec "vingt personnes de nationalité afghane à bord, dissimulées dans une petite cache aménagée", ces migrants voyageant "dans des conditions incompatibles avec le respect de la dignité humaine", a précisé la même source.

Selon la Voix du Nord, cette cache non ventilée mesurait 2,5 mètres de long et de haut sur 1,5 m de profondeur, ne laissant que très peu de place et d'air à chaque personne transportée. Pire, un somnifère a été donné à un enfant de 2 ans afin qu'il supporte le voyage de 11h et pour éviter d’éventuels pleurs.
 
 

6 chauffeurs routiers condamnés à Boulogne depuis début juillet


Début mars, un migrant d'une vingtaine d'années était mort après avoir été retrouvé en arrêt cardio-respiratoire dans la remorque d'un poids lourd stationné au port de Calais. Selon la préfecture du Pas-de-Calais, 18 migrants sont morts dans le département en 2015, 14 en 2016 et 4 en 2017 et 2018. 

Depuis le début du mois de juillet, six hommes, tous chauffeurs routiers, ont déjà été condamnés par le tribunal de Boulogne-sur-Mer, pour le même chef d'accusation, à des peines de prison ferme, allant de six à douze mois.
 

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus