Coulogne : un important feu de champ s'est déclaré, "trois maisons impactées", le feu est "fixé"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuel Pall .

Les pompiers de Calais, Saint-Omer, Lillers, Aire-sur-la Lys, Lumbres et Marck en Calaisis sont intervenus. 150 personnes auraient été évacuées de manière préventive, selon les pompiers.

En fin d'après-midi, un important feu de champ s'est déclaré sur la commune de Coulogne (Pas-de-Calais). La fumée, visible à plusieurs kilomètres à la ronde, a provoqué l'intervention des pompiers.

Soixante-cinq sapeurs-pompiers sont sur les lieux. Ils viennent des casernes de Calais, Saint-Omer, Lillers, Aire-sur-la Lys, Lumbres et Marck-en-Calaisis. L'incendie est toujours en cours.

"Vers 17h15, une maison située rue Louis Denis a été touchée par les flammes, tout comme une autre habitation rue Maryse Bastié, dont la toiture était en proie au feu", note Nord Littoral.

Trois maisons "impactées"

Les pompiers s'astreignent à protéger les habitations. La maire de la commune s'est rendue sur place en compagnie de la sous-préfète. Une évacuation et envisageable.

durée de la vidéo: 00 min 09
Les images de l'incendie de Coulogne ©France Télévisions

"150 personnes évacuées préventivement"

Vers 19h00, le feu était fixé c'est-à-dire maîtrisé (il n'avançait plus mais n'était pas encore complètement éteint). Selon les pompiers 150 personnes ont été évacuées de manière préventive. Selon la même source, trois maisons ont été impactées selon les pompiers, sans plus de précision. Sur Facebook de nombreux posts se sont faits l'écho de cet incendie et notamment des posts où l'on peut voir des vidéos (non authentifiées par nos soins) sur lesquelles des toitures s'enflamment doucement. Quatre maisons ont été sauvées indiquent également les pompiers.



Une vingtaine d'hectares ont brûlé et une dizaine d'hectares ont pu être sauvés des flammes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité