Covid-19 : un club libertin de Chocques fermé deux semaines suite à des "manquements répétés" aux règles sanitaires

En septembre, une vidéo filmée à l'intérieur avait attiré l'attention des autorités.

© PHOTOPQR/POPULAIRE DU CENTRE/MAXPPP
Un club libertin de Chocques, la Villa des Anges, a été fermé temporairement, ce mardi 20 octobre, "suite aux manquements répétés aux prescriptions légales et réglementaires adoptées dans le cadre de la crise sanitaire" et à l'aggravation de la situation dans le département, a indiqué la préfecture du Pas-de-Calais.

Danse prohibée

Entre autres griefs, les autorités reprochent à l'établissement le non-respect de l'obligation de port du masque et de la distancation physique, Par ailleurs, les mesures d'hygiène ne sont pas respectées, selon la préfecture, et "les clients s'adonnent à la danse pourtant prohibée en application de l'arrêté préfectoral du 2 octobre 2020".

Fin août, le club aurait déjà fait l'objet d'une mise en demeure. Pourtant, en septembre, une vidéo avait été filmée à l'intérieur, montrant le non-respect des règles sanitaires. "Chers amis les anges, je vous annonce que la Villa des Anges est fermée pour une durée de 15 jours par arrêté préfectoral dû à une vidéo tournée le 19 septembre 2020 par un groupe de quatre personnes présentes ce soir là et qui est [apparenté] avec l'un de nos concurrents", peut-on lire sur le site de l'établissement.

La Villa des Anges devrait rouvrir le 2 novembre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société