Une entreprise de Leulinghem va verser une prime de Noël de 750€ à ses salariés

Les salariés de Sodiboissons dans le Pas-de-Calais vont recevoir une prime de Noël pour la deuxième année de suite. / © David GANNON / AFP
Les salariés de Sodiboissons dans le Pas-de-Calais vont recevoir une prime de Noël pour la deuxième année de suite. / © David GANNON / AFP

Basée dans le Pas-de-Calais, l'entreprise Sodiboissons va reconduire la prime "gilets jaunes" mise en place par Emmanuel Macron l'an dernier en versant 750 euros à ses salariés pour Noël.

Par Margot Desmas

Pour la deuxième année de suite, les salariés de Sodiboissons vont recevoir un joli chèque pour célébrer la fin de l'année. "C'est un moyen de récompenser le travail accompli", estime Laurent Pecqueur, le patron de l'entreprise qui va verser 750 euros à chacun de ses 94 employés. Le montant de la prime a même grimpé par rapport à 2018, à l'image du chiffre d'affaires de la société spécialisée dans la vente de boissons.

Le groupe est implanté dans quatre villes en France dont Leulinghem et Lens dans le Pas-de-Calais, deux sites regroupant plus d'une cinquantaine de personnes. En 2018, quand, en pleine crise des "gilets jaunes", le gouvernement avait annoncé la création de cette prime spéciale défiscalisée, Laurent Pecqueur avait "sauté sur l'occasion", versant 600 euros à ses salariés pour les fêtes. Ce dispositif spécial permet aux employeurs d'accorder des primes de fin d'année exonérées d'impôt et de cotisations sociales.

 

Versement retardé ?


Un moyen de répondre à l'une des revendications des "gilets jaunes" qui dénoncent le manque de pouvoir d'achat, cette gratification n'étant pas soumise à l'impôt sur le revenu. Seul problème cette année : la prime risque de tomber... après les fêtes. Le dispositif entrant en vigueur au 1er janvier 2020, impossible pour les entreprises de verser la prime avant cette date. Et impossible pour les salariés d'en profiter pour leurs achats de Noël.

"Le dispositif a été modifié par rapport à l'année dernière, mais nous allons essayer d'anticiper la date du versement de la prime", promet le patron de Sodiboissons qui n'a pas encore trouvé la solution. "C'est dommage, les gens en ont besoin pour leurs achats de Noël, je ne comprends pas cette décision de modifier le calendrier", ajoute-t-il.

Toujours est-il que ses salariés toucheront une prime augmentée de 150 euros par rapport à l'an dernier. "Nous avons bouclé une très belle année, notre chiffre d'affaires a progressé. C'est un moyen de récompenser nos salariés", se félicite Laurent Pecqueur qui espère reconduire cette prime autant d'années que ses comptes lui permettront.
 
Une entreprise de Leulinghem va verser une prime de Noël de 750€ à ses salariés

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus