• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Hersin-Coupigny : convoqué à la gendarmerie après une suspension de permis, il s'y rend... en voiture

Photo d'illustration. / © frederik Giltay / France 3
Photo d'illustration. / © frederik Giltay / France 3

Un automobiliste a été placé en garde à vue à Hersin-Coupigny (Pas-de-Calais) après s'être rendu à la brigade de gendarmerie en voiture. Problème : il devait justement y être auditionné pour avoir conduit malgré une suspension de permis.

Par @F3Nord

Malgré ses tentatives pour dissimuler la supercherie, les gendarmes n'ont pas été dupes. Un homme, qui s'était fait arrêter au volant de son véhicule malgré une suspension de permis et sous l'emprise de l'alcool, était convoqué à la gendarmerie pour y être auditionné samedi 24 août. Il a été placé en garde à vue après s'y être rendu... en voiture.

C'est une patrouille de gendarmes qui a remarqué le conducteur "au comportement suspect", en train de se stationner à une centaine de mètres de la brigade. Mais cette précaution n'a pas suffit. Les forces de l'ordre se sont rendu compte du problème : l'individu se rendait à la gendarmerie pour être entendu sur des faits de conduite en état alcoolique et conduite malgré une suspension du permis de conduire.

Il sera finalement interpellé par les gendarmes quand, en sortant de la brigade, il tente de repartir au volant de sa voiture. Mais ses agissements ne risquent pas de se reproduire de sitôt : le véhicule fait l'objet d'une immobilisation judiciaire jusqu'au jugement du mis en cause. Il risque jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 4500 euros d'amende rien que pour la conduite malgré une suspension de permis.

 

Sur le même sujet

Olivier Guégan (VAFC) :

Les + Lus