Alerte enlèvement. Le garçon de 12 ans, enlevé à Fouquières-lès-Lens, a été retrouvé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lucie Caillieret
© DR

L'enfant de 12 ans, qui avait été enlevé dans la soirée du vendredi 17 décembre, près de Lens, a été retrouvé sain et sauf. Son père a été placé en garde à vue.

Près de 15 heures après sa disparition, le garçon de 12 ans a été retrouvé sain et sauf sur la commune de Sallaumines, dans le Pas-de-Calais, soit à quelques kilomètres du lieu d’enlèvement.

Selon nos informations, l'enfant se trouvait au domicile d’un membre de la famille. Son père, âgé de 40 ans, a été interpellé ce samedi à 10 heures et placé en garde à vue pour enlèvement.

Fin de l'alerte enlèvement 

Ce samedi matin, l’alerte enlèvement avait été déclenchée. L’enfant avait disparu vendredi soir, vers 19h30, alors qu’il se trouvait au domicile de l’assistante maternelle chez qui il était placé, à Fouquières-lès-Lens.

"On a frappé à ma porte, j’ai entrouvert et il y avait un monsieur que je ne connais pas du tout. Le gamin a tiré la porte et s’est sauvé avec le monsieur en voiture. Ça s’est passé très vite. Je n’ai pas eu le temps de faire quoi que ce soit", raconte l'assistante maternelle. 

L’homme avait d’abord utilisé une Renault Twingo blanche, retrouvée ensuite abandonnée près d’un hangar à Hénin-Beaumont, avant de changer de véhicule.

"Quelques semaines auparavant, l’intéressé avait été intercepté à l’aéroport alors qu’il s’apprêtait à fuir hors Union Européenne, malgré une mesure lui faisant interdiction d’emmener son fils à l’étranger", a annoncé le parquet de Béthune dans un communiqué. Précisant que l’homme était "déterminé dans son projet et potentiellement dangereux".

L'enquête a été confiée à la Direction de la police judiciaire du Nord. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.