RC Lens : 3 bonnes raisons de connaître Jonathan Gradit, "la perceuse"

En quelques questions-réponses , moment en tête à tête avec Jonathan Gradit, dit la perçeuse. Voici quelques anecdotes à propos du défenseur du RC Lens qui permettent de mieux le connaître et qui en font quelqu'un d'attachant, simple et accessible.

Pour ceux qui n'y connaissent rien au foot, "non", Jonathan Gradit, dit la perceuse, n'est pas l'homme à tout faire du RC Lens. Quoique, quoique... Sur le terrain, il faut voir le travail qu'il fournit... Défenseur de l'équipe première des Sang et Or, né à Talence (Gironde) en novembre 1992, il n'a fait que monter ces dernières années : de divisions, et géographiquement, passant par les clubs de Bayonne, Tours, Caen et Lens.

Une ascension qui risque bien de lui permettre de disputer une Ligue des Champions l'année prochaine. Mais au fait, connaissez-vous bien, vous qui êtes un peu amateur de foot "Jonathan, la perceuse" ? Voici trois bonnes raisons de l'apprécier. 

durée de la vidéo : 00h02mn06s
Entretien avec Jonathan Gradit ©France Télévisions. M. Rappez S. Rosenstrauch, A. Mouchard

1. C'est un papa-poule

"Je suis un peu trop papa-poule, c'est ce que me reproche ma femme, mais je me dis que je ne les vois pas tout le temps donc, j'essaie d'en profiter à fond". 

2. C'est une "perceuse"

Présenté par le speaker au Stade Bollaert de Lens comme "la Perçeuse", Jonathan Gradit s'en explique. "C'est un surnom qu'on m'a donné quand je suis arrivé au club parce que j'aime bien balle au pied perforer les défenses adverses. C'est flatteur, c'est gentil, ça reste bon enfant, donc c'est bien".

3. Il est simple et humble

Après avoir verrouillé la place de second derrière le PSG lors de l'avant-dernière journée du championnat, Jonathan Gradit a savouré cette délivrance mais en est presque à regretter l'engouement que cela provoque : "On sent un engouement incroyable dans la région. Partout où on va, on est reconnus. J'ai été à un tournoi avec mon fils récemment... Le tournoi, s'est presque arrêté. Je me dis c'est disproportionné par rapport à moi qui reste toujours le même, qui sais d'où je viens".

Après une superbe saison avec Lens, Jonathan Gradit ressortira cet été le champagne, comme il l'a fait le soir de la victoire contre Ajaccio (3-0), assurant la 2e place du classement... pour son mariage. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité