Mort de Dylan à Liévin : quatre personnes mises en examen, dont un homme de 22 ans pour meurtre

Le corps de Dylan, 23 ans, avait été retrouvé lundi 16 novembre derrière un talus dans un quartier en construction de Liévin, roué de coups. Trois jours plus tard, quatre personnes âgées de 21 à 37 ans ont été mises en examen, dont une pour meurtre.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
L’enquête avance vite après la découverte du corps de Dylan Pelayo, un Liévinois de 23 ans retrouvé mort derrière un talus et portant de nombreuses marques de coup lundi 16 novembre.
 
Quatre personnes âgées de 21, 22, 26 et 37 ans ont été mises en examen mercredi soir, indique le parquet de Béthune. Parmi elles, le jeune homme de 22 ans a été mis en examen pour meurtre et placé en détention. D’après nos confrères de la Voix du Nord, il aurait avoué lors de sa garde à vue au commissariat de Lens être le seul responsable dans la mort du jeune homme.
 
Né en 1998, le suspect accusé du meurtre de Dylan n’a pas de mention au casier judiciaire, même si il a "des précédents" a indiqué le procureur de la République de Béthune Thierry Dran, sans donner plus de précisions.
 
Les trois autres personnes présentées au juge ont été mises en examen pour non-empêchement d’un crime pour deux d’entre elles et non-assistance à personne en danger et non-empêchement d’un crime pour la troisième. Le parquet a requis leur placement sous contrôle judiciaire.

Les circonstances du drame restent floues

Pour l’heure, les circonstances de ce drame restent floues. Dylan, 23 ans, a été porté disparu dimanche soir. D’après les premiers éléments de l’enquête, il aurait participé à une fête dans la nuit de samedi 14 à dimanche 15 novembre et les quatre personnes mises en examen auraient croisé la route du jeune homme à ce moment-là.

Que s’est-il passé par la suite ? Difficile à dire pour l’heure, même si la thèse d’une fête qui aurait mal tournée, sur fond d’alcool, est privilégiée. L'autopsie a confirmé la présence de nombreux coups sur le corps de ce jeune homme de 23 ans à plusieurs endroits.
 
La famille de Dylan, durement éprouvée par cette épreuve, a créé une cagnotte sur internet pour les aider à financer les funérailles. Une marche blanche devrait avoir lieu dans les prochains jours.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société