“Ici bientôt, village englouti” : le mouvement Extinction Rebellion tague le sol de plusieurs villages de l'Audomarois

Extinction Rebellion mène des actions face à l'urgence climatique dans différents pays. / © Thomas SAMSON / AFP
Extinction Rebellion mène des actions face à l'urgence climatique dans différents pays. / © Thomas SAMSON / AFP

Des tags parsèment le sol de certaines communes. Le mouvement écologiste souhaite alerter les habitants de la montée des eaux potentielle dans l'Audomarois. 

Par AL JUIF

A Houlle (près de Saint-Omer dans le Pas-de-Calais), le maire Roger Dusautoir a d'abord cru à une farce d'Halloween, lorsqu'un habitant l'a appelé ce vendredi 1er novembre. Les tags découverts devant le cimetière portent au contraire un message politique : "Ici, bientôt cimetière marin" ou "Ici, bientôt village englouti" . Tous signés Extinction Rebellion.

C'est la première fois qu'une action du mouvement de désobéisance civile touche Houlle. A la découverte des inscriptions au sol, Roger Dusautoir a préféré appeler les gendarmes. Il souhaite se rendre au commissariat cet après-midi, "mais [il] hésite entre déposer plainte ou une main courante", explique-t-il.

Ce samedi matin, le maire a effacé les inscriptions, "avec une brosse métalique et de l'eau". La peinture utilisée par Extinction Rebellion se veut biodégradable. 
 
 

Alerter sur la montée des eaux


Sur sa page Facebook, Extinction Rebellion explique qu'ils n'ont pas choisi l'emplacement des tags à la légère : ils correspondent aux "courbes de niveau et les prévisions du GIEC à des zones submergées d’ici 2100."

 


Depuis un mois, le mouvement international de désobéissance civile non-violent à son pendant dans l'Audomarois. Dans le secteur, il réalise des actions, notamment face au "risque imminent de submersion marine". "Nous exigeons des mesures fortes pour faire face aux catastrophes à venir, qu'elles soient des mesures visant à diminuer les changements climatiques ou d'autres visant à protéger la population et les espaces naturels", peut-on lire sur la page Facebook du mouvement.
 

Une précédente action avait été réalisée dans la nuit du 23 au 24 octobre dans d'autres communes de l'Audomarois. Le groupe local affirme que les pochoirs utilisés sont "non polluants, non dégradants"
 


 

Extinction Rebellion, un mouvement face à l'urgence climatique

Le mouvement Extinction Rebellion est récent. Il a né en Angleterre en 2018. En France, le premier grand coup de projecteur date de mai 2019. Des militants versent alors du faux sang sur les marches du Trocadéro à Paris.

Le mouvement dit de "désobéisance civile" a eu un écho particulier récemment, lors de la "semaine de rebellion internationale", du 7 au 13 octobre. Des actions de blocage ont eu lieu en simultanné dans plusieurs villes d'Europe et du monde. Ni porte-parole, ni leader, Extinction Rebellion se dit décentralisé. 

Extinction Rebellion est controversé pour ces actions jugées plus radicales que Greenpeace ou d'autres organisations qui luttent contre le changement climatique. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus