• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Un rôdeur qui aborde les enfants à Arques ? Ce que l'on sait sur cette affaire

Image d'illustration / © Franck Schneider
Image d'illustration / © Franck Schneider

La mairie d'Arques a appelé à la prudence après le signalement d'un "rôdeur" qui proposerait à des enfants de le suivre. Il faut également prendre du recul face à ce type de message. 

Par @F3nord

"Attention ! Ces jours-ci, dans Arques, un homme malintentionné cherche à faire monter des enfants dans sa voiture en leur proposant des bonbons ou des jeux vidéo. La police a été prévenue... Soyez tous vigilants ! Et n'hésitez pas à partager !". Ce message a été posté sur la page Facebook de la ville d'Arques (près de Saint-Omer dans le Pas-de-Calais). 

Il a évidemment beaucoup inquiété la population arquoise. Il fait suite à un signalement d'une enfant. « C’est un parent d’élève qui nous a signalé les faits, il a été témoin d’une scène. Dès que ça nous a été rapporté, nous avons prévenu les polices nationale et municipale, explique à La Voix du Nord Myriam Wicquart, directrice générale des services de la ville. Depuis, la police fait des rondes, nous n’avons pas eu de retours mais nous restons vigilants. »
 

Rien à signaler depuis ce message Facebook. Pas de plainte, pas de signalement... La prudence reste de mise mais il faut aussi rappeler que les fausses histoire d'enlèvements ou tentatives d'enlèvements sont courantes en France. 
 

Rumeur ?


En mars 2018, plusieurs collèges et mairies du Val d'Oise ont alerté sur Facebook sur une camionnette blanche qui rôderait dans les rues et approcherait des enfants... Idem à Goussainville en région parisienne avec un homme qui propose des friandises aux enfants. À chaque fois, ces histoires se sont révélées fausses. Toutes parties d'un faux témoignage d'un enfant. le plus souvent, les autorités préfèrent être trop prudentes que pas assez. Avantage : cela incite à la vigilance et rappelle des règles de base autour des enfants. inconvénient : cela peut rendre une rumeur crédible et l'amplifier.

Rien ne dit que c'est la cas cette fois à Arques. Depuis l’alerte en début de semaine, les enfants qui sont en centre de loisirs, ne vont plus seuls aux toilettes. Le collège et les écoles de la ville restent prudentes.

Ce vendredi, deux collégiens ont été entendus par la police et ont fait l'objet d'un rappel à la loi. Ils avaient raconté avoir été approchés par des hommes dans des camionnettes blanches. C'était faux. Ils disent avoir voulu faire un blague...

 

Sur le même sujet

Effondrement chaussée centre-ville d'Amiens

Les + Lus