Laon (02) : la rotonde ferroviaire et les ateliers sauvés in extremis

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

C'est un sauvetage inespéré qui vient de se produire. A Laon, l'impressionnante rotonde et les anciens ateliers du dépôt de la SNCF étaient sur le point d'être détruits, mais la Direction Régionale des Affaires Culturelles vient de décider leur inscription à l'inventaire des Monuments Historiques.

Par Camille Dicrescenzo

La Rotonde et les ateliers de la SNCF ont bel et bien failli disparaître. Leur inscription à l'inventaire des Monuments historiques arrive à point nommé. Ils seront donc préservés. Pour en faire quoi ? L'avenir le dira.

La rotonde, symbole d'un passé ferroviaire

Construit en 1948, l'édifice a été conçu par l'ingénieur Lafaille pour abriter les nombreuses locomotives à vapeur. La décision de le sauvegarder réjouit la Société des Amis de Laon et du Laonnois, convaincue de l'intérêt historique et architectural du bâtiment.

Désormais, la SNCF est responsable de la sécurité du monument. Par ailleurs, l'inscription du bâtiment implique désormais une droit de regard de la DRAC avant toute modification.

A ce jour, une dizaine de rotondes ferroviaires sont protégées en France, mais seulemnt deux du type Lafaille : l'une à Avignon, l'autre à Laon.

rotonde SNCF de Laon à l'inventaire des monuments historiques
reportage de Rémi Vivenot, Eric Henry, Jean-Paul Delance et Mathieu Chouvellon avec Claudine Vitu, cheminote ; Jean-Claude Dehaut, pdt Société des Amis de Laon et du Laonnois ; Delphine Lacaze, adjointe au Conservateur régional des Monuments historiques - DRAC Picardie

 

Sur le même sujet

Enquêtes de région : quelle mobilité, à la campagne ?

Les + Lus