• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Grève de la fonction publique : les perturbations à prévoir en Picardie

Dès lundi, les salariés de l'hôpital de Clermont-de-l'Oise ont organisé un blocage routier pour protester contre la dégradation de leurs conditions de travail. / © France 3 Picardie
Dès lundi, les salariés de l'hôpital de Clermont-de-l'Oise ont organisé un blocage routier pour protester contre la dégradation de leurs conditions de travail. / © France 3 Picardie

Les salariés de la fonction publique sont appelés à se mobiliser ce mercredi pour une journée de grève générale. Une mobilisation importante est attendue dans les écoles et les hôpitaux. 

Par France 3 Picardie / ML

Les syndicats unis pour la première fois depuis dix ans. Ce mardi, 5,4 millions de fonctionnaires, tous secteurs confondus, sont appelés à se mobiliser à l'appel des neuf fédérations de la fonction publique (CGT, CFDT, FO, UNSA, FSU, Solidaires, CFE-CGC, CFTC et FA). Ils protestent notamment contre la suppression de 120 000 postes en cinq ans, le gel de leur rémunération ou encore le rétablissement prévu en 2018 du jour de carence après un arrêt maladie.

Les premiers services impactés seront les écoles publiques et les crèches. "Un [enseignant] sur deux au moins sera en grève dans
les écoles primaires
", a affirmé lundi Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU. Le service d'accueil minimum, une obligation légale, pourrait ne pas toujours être assuré. Selon la Fédération CGT des Services publics, l'accueil périscolaire et la restauration scolaire seront suspendus dans certaines écoles.


Les hôpitaux mobilisés


Du côté des transports, c'est à l'aéroport de Beauvais que des perturbations sont à prévoir. Les agents de la Direction générale de l'aviation civile seront en grève. L'organisme a recommandé aux compagnies aériennes d'annuler un tiers des vols prévus ce mardi de manière anticipée. Le trafic ferroviaire, lui, devrait ne pas subir trop de bouleversements.


Fait rare, une dizaine de syndicats praticiens hospitaliers (médecins, pharmaciens, dentistes) se sont joints à la mobilisation. Avec les personnels paramédicaux, ils dénoncent la dégradation des conditions de travail au sein des hôpitaux publics. Certaines opérations non-urgentes pourraient ainsi être reportées. A Clermont-de-l'Oise, les mobilisations ont commencé dès lundi et se poursuivent ce mardi.

Les syndicats s'attendent à une mobilisation "forte". Près de 130 manifestations sont prévues dans toute la France. En Picardie, des cortèges sont prévus notamment à Amiens, Beauvais, Laon, Saint-Quentin et Soissons.

Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus