• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Procès Mahu : les jurés ont tiré pour éclaircir la version de l'accident

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Le procès de Frédéric Mahu s'achève ce jeudi à Beauvais. La Cour d'assises de l'Oise doit se prononcer dans la journée sur la culpabilité et la peine de cet homme de 35 ans accusé d'avoir tiré sur son ex-compagne en 2012. Pour vérifier la thèse de l'accident, les jurés ont tiré dans la matinée.

Par Rémy Chidaine

Nouveau délai lors du procès de Frédéric Mahu devant les assises de l'Oise. Après une suspension de séance mercredi en raison d'un micro inadapté à la déposition de la victime, en fauteuil roulant, l'audience a encore connu un retard, cette fois de l'initiative des jurés.

Exercice de tir pour vérifier l'accident

Au centre de cette affaire, la question de la préméditation. Accusé d'avoir tiré sur son ex-compagne, Laetitia Boitte, le 14 mai 2012, Frédéric Mahu se défend en évoquant un accident. Les jurés ont donc souhaité vérifier par la pratique la pression à exercer sur la détente selon que le revolver est armé ou non.

Jurés, avocats et magistrats ont donc tiré à blanc avec l'arme du crime après démonstration d'une policière chargée d'assurer la sécurité du tribunal.

La journée se poursuivra les plaidoiries de la défense. Le verdict devrait être rendu en début de soirée. En début d'après-midi, le procureur général a requis une peine de 26 ans de prison contre Frédéric Mahu. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.


Le point à la mi-journée :

Dernier jour du procès Mahu, le point à la mi-journée
Les explications de Pierre-Guillaume Creignou et Gérard Payen.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus