Hippodrome de Compiègne : Eric Woerth blanchi par la Cour de justice

Le député-maire UMP de Chantilly (60) et ancien ministre du Budget Eric Woerth a bénéficié d'un non-lieu devant la Cour de justice de la République dans l'affaire de la vente contestée de l'hippodrome de Compiègne en 2010, a annoncé jeudi à l'AFP le parquet général près la Cour de cassation.

Eric Woerth député-maire UMP de Chantilly
Eric Woerth député-maire UMP de Chantilly © France 3 Picardie
M. Woerth avait été placé sous le statut de témoin assisté dans cette enquête ouverte pour prise illégale d'intérêts. Ses détracteurs l'accusaient d'avoir bradé l'hippodrome au profit de la Société des courses de Compiègne (SCC), jusqu'alors locataire.

La réaction en exclusivité d'Eric Woerth après son non-lieu prononcé par la Cour de Justice de la République dans l'affaire de la vente de l'hippodrome de Compiègne. Une enquête a été ouverte en 2011 pour prise illégale d'intérêt.

durée de la vidéo: 01 min 43
Réaction d'Eric Woerth après son non-lieu
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice politique