Cet article date de plus de 4 ans

Amiens : les archives départementales de la Somme se refont une beauté

Habitués, étudiants... Ils goûtent, depuis deux mois, au confort de la nouvelle salle de lecture des archives départementales. Le service qui accueille la mémoire du département a souhaité augmenter ses capacité de stockage, mais aussi mieux accueillir son public.
Un reportage de Laurent Pénichou, Henry Desaunay et Pascal Ngankam ; avec Elise Bourgeois, directrice par intérim des archives départementales de la Somme ; Hubert de Jenlis, vice-président (UDI) du Conseil départemental de la Somme
"On est plus dans la lumière, c'est chouette", se réjouit un visiteur des archives départementales. Une lumière naturelle revendiquée par les archivistes. Car depuis maintenant deux mois, tout le monde peut bénéficier d'une toute nouvelle salle de lecture. 

Le service qui accueille la mémoire du département a vu grand. Objectif, augmenter ses capacité de stockage, mais aussi mieux accueillir son public

"Les archivistes sont souvent taxés d'être les tenants du secret, d'être dans leur tour d'ivoire... On a donc eu envie d'ouvrir le bâtiment, notamment sur la rue Saint-Fuscien pour que les gens puissent se rendre compte que nous sommes un service ouvert au public", détaille Élise Bourgeois, directrice par intérim des archives départementales de la Somme.

Dans l'ancien couvent des visitandines que les Archives occupent depuis les années 1980, 25 kilomètres de documents mis bout à bout emplissent le moindre recoin. Un nouveau bâtiment a poussé à Dury pour y stocker 30 kilomètres supplémentaires. Mais il faut attendre que le béton sèche, que l'hygrométrie redescende à 55%.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature culture livres histoire sorties et loisirs