Vaste trafic de drogue à Amiens : 9 personnes en garde-à-vue

Publié le Mis à jour le
Écrit par Célia Mascre .

Neuf personnes sont en garde-à-vue suite à Amiens. Elles sont soupçonnées d'appartenir à un vaste réseau de trafic de drogue à Amiens, un "drive" où 70 à 100 clients s'approvisionnaient quotidiennement.



Neuf personnes, dont une femme, soupçonnées d'appartenir à un important réseau de trafic de stupéfiants à Amiens, sont en garde-à-vue ce mercredi à Amiens.



Agées de 20 à 40 ans, déjà condamnées pour certains dans des affaires de drogue, elles devaient être déférées au parquet à partir de jeudi, selon le commandant Hervé Gac, responsable en Picardie des antennes de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) de Lille.



Ces interpellations font suite à une vaste opération de police, sur commission rogatoire d'un juge d'instruction d'Amiens, mardi à l'aube dans une cité d'un quartier de la ville classé en Zone de sécurité prioritaire (ZSP), les Coursives. 80 hommes ont été mobilisés, dont 7 équipes cynophiles.



Deux kilos d'héroïne, 300 g de cocaïne, des stocks d'amphétamine, trois armes de poing, des fusils de chasse et environ 20.000 euros en liquide ont été saisis à cette occasion, dans cette barre de 15 étages difficile d'accès.



"Il s'agit d'un des plus importants 'points stups' d'Amiens, un drive ouvert de 10h00 à 23h00, avec 5 à 6 vendeurs en permanence et où de 70 à 100 clients s'approvisionnaient chaque jour", a détaillé M. Gac, affirmant que "des gens sont sortis pour nous remercier".



La drogue venait principalement des Pays-Bas, elle était revendue sur place, et stockée chez "plusieurs nourrices dans le quartier", a-t-il ajouté.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité