Cet article date de plus de 4 ans

Boxe : en Russie, l'incroyable combat au pied levé du picard Johan Duhaupas

"Même pas peur !" Le boxeur picard Johann Duhaupas a affronté hier le Russe Alexander Potvekin au pied levé en Russie.
Venu là-bas en spectateur, il a été prévenu le matin même. C'est avec de simples baskets qu'il est monté sur le ring ! Au 6ème round, il s'est écroulé KO. Ce matin, il va bien.

Entretien téléphonique de Johann Duhaupas en Russie avant son décollage vers la France, par Marie-Charlotte Perrier
C'est une histoire que seule la boxe peut engendrer !  Un moment ahurissant que vient de vivre ce samedi soir le boxeur Johann Duhaupas à Ekaterinburg en Russie. Le poids lourd abbevillois a affronté, au pied levé, le Russe Alexander Potvekin, l'un des meilleurs mondiaux .

Un moment ahurissant

Au départ de cette aventure, c’est un simple voyage. Le Picard est là-bas depuis deux jours pour assister à un combat du championnat du monde poids lourds WBC opposant Alexander Povetkin à Bermane Stiverne. Povetkin étant un adversaire potentiel, Duhaupas veut le voir boxer.
Coup de théâtre, le Russe est contrôlé positif à l’ostarine, une molécule synthétique aux effets proches de la testostérone, vendredi, après la pesée. Conséquence : la Fédération a décidé de se dédire du combat et le Canadien Stiverne refuse de monter sur le ring.
L’organisateur russe du combat, pour éviter de prendre un bouillon financier, propose  alors au boxeur picard de remplacer « au poing levé »  Stiverne, pour offrir un combat aux milliers de spectateurs attendus.

C'est avec de simples tennis qu'il est monté sur le ring


Son promoteur (Mehdi Ameur) a donné son accord, mais pas Laurent Puons, le président de la fédération de boxe de Monaco, pays où Duhaupas est licencié. Prévenu le matin même, le boxeur samarien décide de combattre. Une décision saluée par ses fans sur les réseaux sociaux.
Et c'est avec de simples chaussures de jogging qu'il est monté sur le ring...

Duhaupas, déclarait, juste avant sur Facebook : «Je ne suis pas en début de carrière, je n'aurai pas de promoteur qui m'offrira un pont d'or pour que je monte une carrière à mon âge, j'ai toujours fait ma carrière sans télé, sans grandes aides à part celle d'amis qui m'ont permis de m'entraîner plus sérieusement… je ne me coucherai jamais de peur, je vais monter sur ce ring et tout donner, je n'ai rien à perdre ! Et ça ne sera pas mon dernier combat, on m’a surnommé le Rocky français et je vais leur montrer que ce surnom n'est pas qu'un mot ! Victoire ou défaite... je n'aurai pas à rougir car je ne me coucherai jamais, je suis un boxeur et un boxeur, ça boxe».

Victoire ou défaite... je n'aurai pas à rougir


durée de la vidéo: 00 min 45
Boxe : incroyable combat de Johann Duhaupas en Russie

L'issue du combat - à sens unique - lui a été fatale. Au 6ème round, Johann s'est écroulé KO...
Joint par téléphone ce matin, par France 3 Picardie, le boxeur  assure qu'il va bien.
Samedi à Ekaterinbourg, sur le ring, par son courage et sa folie sportive, le boxeur picard a encore une fois donné à la boxe mondiale une image de sport de l’extrême. Mais quelle histoire incroyable !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
boxe sport société dopage