• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Histoires 14-18 : Le mémorial de Thiepval

Dominique Patinec devant le mémorial de Thiepval / © France 3
Dominique Patinec devant le mémorial de Thiepval / © France 3

Le Mémorial de Thiepval honore les combattants tombés pendant la bataille de la Somme et dont les corps n’ont jamais été retrouvés. Quand il a été inauguré en 1932, les noms de 73 000 soldats y ont été gravés. A Thiepval, les Britanniques ont affronté un système de défense redoutable.

Par France 3

"Un Vésuve en miniature"

Thiepval est situé sur une crête. Les Allemands posent paisiblement devant son château, mais, pendant l’offensive, ils affronteront l’enfer. Un Vésuve en miniature, racontera un officier. Leur survie, ils la trouveront en sous-sol, dans de puissants retranchements. Un Britannique confesse son respect pour le travail de castor du soldat allemand. Le sol picard se coupe comme du fromage et durcit comme la brique.

Quatre mois pour quelques centimètres

D’attaques en contre-attaques, les deux camps se disputeront la crête de Thiepval pendant près de quatre mois. Ce lieu deviendra le symbole du sacrifice consenti par cette armée de volontaires. Nombre d’entre eux ont littéralement disparu. Leurs noms ont été inscrits ici. De temps, en temps, un squelette est redécouvert et identifié. Alors, on le porte en terre et son nom est effacé du monument.

Thiepval a été inauguré par le prince de Galles, futur roi d’Angleterre, et le président Albert Lebrun. Soldats français et britanniques reposent au sein d’un même cimetière, à l’ombre de cette devise :

Their name liveth for evermore*

*Leur nom vivra à jamais.


Histoires 14-18 : le mémorial de Thiepval
Source archives : - Pathé Gaumont - Belfast City Council - Historial de la Grande Guerre de Péronne  - France 3 - D. Patinec

 

Sur le même sujet

Les clefs de Mat Bastard

Les + Lus