Cet article date de plus de 8 ans

Les obsèques de Philippe Gaumont se déroulent ce mercredi à Moreuil (80)

L'ancien cycliste professionnel, décédé le 17 mai à l'hôpital d'Arras à l'âge de 40 ans, sera inhumé mercredi à 14h30 en l'église de Moreuil (80). Proches, anonymes et représentants du monde du vélo seront nombreux à lui rendre un dernier hommage.
La mairie de Moreuil, où avait travaillé la mère de Philippe Gaumont, sera fermée mercredi après-midi.

Coureur de talent, le Picard avait été médaillé de bronze dans le contre-la-montre par équipes aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992. Il avait également remporté Gand-Wevelgem en 1997, ainsi que les Quatre Jours de Dunkerque, la Côte Picarde et le Tour de l'Oise en 1996.

Excellent pistard, Philippe Gaumont fut sacré champion de France de poursuite en individuel en 2000 et 2002 et également par équipe en 2000.

Contrôlé positif aux amphétamines en 1996 et 1998, puis en 1999, il a été condamné en 2007 à six mois de prison avec sursis dans le procès de l'affaire Cofidis. En 2005, il avait dénoncé la médicalisation excessive de son sport dans le livre Prisonnier du dopage.

Au moment de son accident cardiaque, il s'apprêtait à participer à une audition de la commission d'enquête menée par le Sénat sur le dopage. Philippe Gaumont était marié et père de trois enfants.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport hommage