Procès des 9 militants anti 1000 vaches : amendes et jusqu'à 5 mois de prison avec sursis

Le tribunal correctionnel d'Amiens a rendu son jugement hier, les 9 militants de la Confédération Paysanne écopent d'amendes et jusqu'à 5 mois de prison avec sursis. Ils étaient poursuivis pour dégradation en réunion, incitation à la dégradation en réunion, vol, recel, refus de prélèvement ADN,

Hier mercredi 28 octobre des milliers de personnes se sont déplacées de toute l'hexagone pour soutenir les 9 militants. En mai 2014, les prévenus avaient dégradé une partie de la ferme usine de Drucat dans la Somme près d'Abbeville, des faits qualifiés par la Confédération paysanne de « démontage » d'une partie des installations de traite, et que le directeur d'exploitation a qualifié, lui, de « saccage » ayant coûté des dizaines de milliers d'euros.






Parallèlement à ce procès, un village de manifestants avait été installé devant le palais de justice. Les militants ont également fait le procès de ce qu'ils appellent « l'industrialisation de l'agriculture ». Parmi les personnalités politiques venues soutenir les 9 militants, José Bové, député européen et ancien de la Confédération paysanne, la députée de la Somme Barbara Pompili, qui a témoigné au procès des 9 prévenus, la secrétaire nationale Emmanuelle Cosse et la députée européenne Karima Delli, ou encore Clémentine Autain, du Front de Gauche.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité