Cet article date de plus de 8 ans

Proyart (80): la thèse du suicide par arme à feu privilégiée dans la mort d'un enfant de 10 ans

Samedi vers 17h à Proyart dans la Somme, un enfant de 10 ans est mort d'un coup de fusil de chasse. Une enquête en recherche des causes de la mort est ouverte: la thèse du suicide est privilégiée.
C'est son grand frère de 15 ans qui a alerté les secours vers 17h samedi. Arrivés sur place, les gendarmes trouvent à l'intérieur de la maison le corps d'un enfant de 10 ans et un fusil de chasse avec lequel il se serait apparemment donné la mort.



C'est en tout cas cette thèse que privilégient les enquêteurs après ce drame.

Les 2 jeunes étaient seuls dans la maison de leur père, parti pour ses activités professionnelles. Les raisons du geste du benjamin ne sont toujours pas éclaircies: une dispute avec son aîné n'est pas encore établie.

Car le père et le frère de la victime ont été hospitalisés au CHU d'Amiens samedi en état de choc. Ils n'ont pas encore été entendus par les enquêteurs et le seront lorsque leur état le permettra.

L'enquête a été confiée aux gendarmes de Chaulnes, une enquête en recherche des causes de la mort dans laquelle la piste du suicide est privilégiée.

Une autopsie sera pratiquée mardi à Amiens.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers