Cet article date de plus de 6 ans

Trafic de stupéfiants à la maison d'arrêt d'Amiens : fin des gardes à vue

Trois surveillants de la maison d'arrêt d'Amiens sont actuellement entendus par le juge d'instruction en charge de l'enquête concernant un trafic de stupéfiants au sein de l'établissement. Un ex-détenu a été mis en examen aujourd'hui.
Le parquet a requis le mandat de dépôt pour deux des trois surveillants, qui ont été déférés aujourd'hui devant le juge d'instruction, a déclaré le procureur de la République Bernard Farret. Ils sont actuellement encore entendus par le juge.

Un ex-détenu a été mis en examen pour "trafic de stupéfiants et complicité d'introduction d'un objet en détention" et incarcéré.

Hier, un autre surveillant avait déjà été mis en examen dans le cadre de cette enquête sur un trafic de stupéfiants à la maison d'arrêt d'Amiens.

Au total, ils sont cinq du personnel pénitentiaire a avoir été interpellés mardi 3 février 2015 avec trois autres personnes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice prison