PORTRAIT. La vie "de merde" de Marianne Garcia sublimée grâce au cinéma

Publié le
Écrit par Emmanuel Pall
"De chaque souffrance j'ai retiré quelque chose de bénéfique. Donc, je ne peux pas être malheureuse d'avoir vécu cette vie de merde", sourit la roubaisienne Marianne Garcia.
"De chaque souffrance j'ai retiré quelque chose de bénéfique. Donc, je ne peux pas être malheureuse d'avoir vécu cette vie de merde", sourit la roubaisienne Marianne Garcia. © France Télévisions

L'actrice roubaisienne qui joue dans les comédies sociales Discount, Mine de rien, Les Invisibles, et que "rien ne prédestinait au cinéma" s'est forgée en transformant sa souffrance en quelque chose de "bénéfique". Portrait de #Vousêtesformidables.

Pleine d'émotions, qu'elle communique aisément, avec ou sans les mots, Marianne Garcia ne laisse pas indifférent. De son enfance de "merde", aux plateaux de tournage de cinéma où elle s'est trouvé une famille, en passant par l'homme de sa vie Garcia ou ses petits-enfants, Marianne vient parler de ses multiples vies mardi 3 novembre, à 9.05, dans l'émission #Vousêtesformidables et de son livre La ch'tite courageuse. 

Vous l'avez vue dans Discount, Mine de rien ou encore Les invisibles, Marianne Garcia, la roubaisienne à l'enfance maltraitée, difficile, que rien ne prédestinait aux plateaux de cinéma. De son enfance, elle se souvient avoir rêvé d'être vendeuse de chaussures parce qu'elle n'avait tout simplement pas de chaussures. En tout cas pas de rêve de cinéma ou d'être actrice pour celle qui a effectué son premier casting à Comines, en Belgique, en pensant que c'était pour un jeu (merci Garcia).

Premier casting, "un jeu" !

"Je n'y serai pas allée sinon", précise Marianne qui explique prendre plaisir à se faire des copains sur les plateaux de tournage de cinéma. Ces derniers le lui rendent bien d'ailleurs avec ici des "ola" faites pour Marianne, là, des selfies demandés par Gérard Depardieu ou Kev Adams sur le tournage de MDR qui sortira en 2022. C'est une famille qu'elle estime avoir trouvé dans le ciné. 

Le boulard ? "Pfff"

"C'est avec bon coeur mais je ne les embête pas pour leur demander des photos", précise Marianne qui se défend d'avoir choppé "Mais alors complètement, le boulard" (comprenez la grosse tête).

Pourtant "la petite Marianne de Roubaix" mange à côté de Mickaël Young ou d'Eric Dupond-Moretti à l'occasion du festival du film de l'Alpe Duez où Mine de rien sera primé en 2020. "Vous vous rendez compte ?", note-t-elle avant de glisser "ça m'a rien fait de plus que si je mangeais à côté de toi", à Virginie Demange. 

Néanmoins, l'actrice apprécie le 7e art, cette nouvelle famille, qu'elle redécouvre à chaque tournage où elle est souvent considérée comme la mamie, elle qui passe aisément le balais sur le plateau et qui se sait, au fond d'elle, actrice dans l'âme. 

durée de la vidéo : 04min 48
Le mot à mot de Marianne Garcia ©France Télévisions

Garcia ? "Mon homme, une lumière !"

"Ha, celui-là, merde !", dit-elle à propos de son homme, qu'elle appelle toujours par son nom de famille. "Je l'aime comme un coeur d'amour après 45 ans de mariage. Je ne savais pas son prénom quand on s'est mariés... C'est le papa de mes enfants, l'homme de ma vie. Bon ça n'était pas l'amour fou. Je me suis mariée un peu par obligation... Il ne faut pas avoir peur des mots. Mais au fil des années, cet homme m'a donné la vie [émue]. Ca me fait chier de dire ça parce qu'il m'entend !... Mais, le jour où l'un ou l'autre partira, je pense que l'autre ne va pas rester longtemps". 

Ses petits-enfants, ses soleils, encore "une vie dans une vie" [comme le cinéma, ndlr] glisse-t-elle en dessinant un cercle de la main. "On se marre, on est dingues, mais vraiment". Avec Gabriel [l'un des petits-enfants], tout est prétexte à rire..."

A propos de son livre, La ch'tite courageuse, elle exprime qu'elle a su tourner chacune de ses souffrances en quelque chose de bénéfique. Donc, "je ne peux être malheureuse d'avoir vécu cette vie de merde", blague-t-elle, le sourire en coin. Serait-ce ça, sa plus grande force ? Une espèce de facilité à, quand tout va très mal, relativiser, à toucher le bonheur malgré tout... Et puis s'y agripper !

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.