Prix du gaz, allocation handicap, maladie professionnelle... Ce qui change à partir du 1er décembre

Le prix du gaz augmente de 0,6%. / © MAXPPP
Le prix du gaz augmente de 0,6%. / © MAXPPP

Augmentation de tarifs et dernières déclarations de l'année 2019 : voici ce à quoi il faudra prêter attention à partir du 1er décembre. 

Par Clara De Beaujon

Les prix du gaz augmentent


À partir du 1er décembre, le prix du gaz augmente de 0,6% pour les 4 millions de clients d'Engie. Ce mois-ci, l'augmentation des tarifs sera de 0,1% pour les clients qui utilisent le gaz pour cuisiner, 0,3% pour la cuisine et l'eau chaude et 0,6%  pour les personnes qui se chauffent au gaz.

Il s'agit de la deuxième hausse en un mois puisque le prix du gaz avait déjà augmenté de 3% en novembre 2019. 
 

La procédure de reconnaissance des accidents du travail et des maladies professionnelles évolue


Si l'employeur estime que l'accident de son salarié n'est pas en lien avec son poste, il aura maintenant 10 jours à partir de la date de la déclaration de l'accident pour contester l'origine professionnelle de cet accident. 

Si vous souffrez d'une maladie professionnelle, vous aurez désormais quatre mois au lieu de six pour faire reconnaître votre maladie comme telle. 

Pour plus d'informations, consultez votre organisme de sécurité sociale


Des aides pour les personnes en situation de handicap fusionnent


L’allocation aux adultes handicapées (AAH) et le complément de ressources et la Majoration pour la vie autonome (MVA) fusionnent pour demeurer uniquement la MVA. Avec cette réunion, les bénéficaires perdent 75 euros par mois selon l'association des accidentés de la vie
 

Airbnb doit communiquer aux mairies le nombre de logements loués

À partir du 1er décembre 2019, la plateforme de location saisonnière Airbnb et ses concurrentes devront communiquer une fois par an aux mairies la liste des logements loués sur leur territoire. Le but de cette déclaration est d'empêcher qu'un logement dépasse le nombre légal de nuitées de location autorisées (entre 60 et 120) en étant présent sur plusieurs plateformes à la fois. Si vous louez votre logement sur une de ces plateformes, vous n'avez pas de déclaration à faire, l'entreprise s'en charge. 


Plus que quelques jours pour... 

  • Modifier une avance de crédit d'impôts. Si vous employez une aide à domicile, que vous faites des dons à une association ou à un syndicat, vous percevez 60% de crédit d'impôts chaque année debut janvier. Ce crédit vous évite de sortir cette somme d'argent vous-même pour vous faire rembourser ensuite. Mais vous pouvez aussi décider de ne pas profiter de ce crédit pour ne pas avoir à le rembourser si votre situation change au cours de l'année (vous arrêtez d'employer votre femme de ménage ou vous ne souhaitez plus donner à l'association que vous supportiez). Dans ce cas, vous avez jusqu'au 5 décembre pour modifier ou supprimer cette avance sur le site des finances publiques.  
     
  • Modifier le montant de vos prélèvements de l'impôt à la source. Si vos revenus ont changé en un an avec une répercution sur vos impôts, vous avez jusqu'au 7 décembre pour modifier votre situation et que le bon taux vous soit appliqué.
     
  • Ajuster vos mensualités de la taxe d'habitation. La taxe d'habitation va diminuer voire être supprimée pour de nombreux ménages en 2020 qui n'auront plus que la taxe de l'audiovisuel à payer. Si vos prélévements sont mensualisés et que vous souhaitez les diminuer pour l'année prochaine, vous avez jusqu'au 15 décembre pour effectuer la démarche. Si vous attendez 2020, il faudra deux mois pour que le tarif soit ajusté.
     
  • Payer votre cotisation foncière des entreprises (si vous exercez une activité non salariée). Si vous êtes un travailleur non salarié, vous avez jusqu'au 16 décembre pour vous acquittez du paiement de la CFE, si vous payez en ligne.
     
  • Rectifier votre déclaration d'impôts. Vous avez jusqu'au 17 décembre pour modifier en ligne votre déclaration d'impôt sur le revenu pour l'année 2018.

Sur le même sujet

Les + Lus