Cet article date de plus de 4 ans

Qu'est devenue Christiane Martel, seule française à être devenue Miss Univers avant Iris Mittenaere ?

Avant le sacre d'Iris Mitenaere, dans la nuit de dimanche à lundi, une seule autre Française a remporté le concours de Miss Univers... en 1953. Qu'est devenue Christiane Martel après son élection ? On a retracé son parcours. 
© F3Nord
Le temps a fait son oeuvre, et rares sont ceux à se souvenir de Christiane Martel. Pourtant, en 1953, la jeune fille de 17 ans originaire de Meurthe-et-Moselle remporte la couronne de Miss Univers, face à Miss USA et Miss Australie. A l'époque, le concours n'est pas encore filmé - c'est seulement la 2e édition. Mais quelques images de présentation des Miss sont tournées.
Dans cette vidéo, on peut apercevoir Christiane Martel défiler sur un char au nom de la France (0'35) :

Documentaire sur Miss Univers 1953

Un parcours dans la Vienne

Avant cela, la jeune femme suit un parcours relativement classique. Elle grandit dans la Vienne et travaille occasionnellement comme mannequin dans la mode. Elle devient successivement Miss Châtellerault, puis Miss Centre.
Au concours de Miss France, elle ne remporte pas le couronne mais termine 1ère dauphine. Une deuxième position qui lui portera chance. En 1953 donc, Sylviane Carpentier, Miss France en titre, lui cède sa place pour le concours de Miss Univers, alors organisé à Long Beach, en Californie.
Christiane Martel et Ugo Tognazzi (1959)
Christiane Martel et Ugo Tognazzi (1959) © @F3Nord

Changement de vie

Rapidement après son sacre, Christiane Martel est repérée par les studios de cinéma Universal. Elle enchaîne une vingtaine de tournages dès l'année suivante. En tout, entre 1954 et 1962, elle jouera dans 26 films, ce qui lui permettra de donner la réplique à Tony Curtis dans So this is Paris ou encore Ugo Tognazzi dans Tipi da Spiaggia.

Miss Universe 1953 - Christiane Martel & The Clover Boys Poker-de-Reinas


Départ au Mexique

Après un premier mariage avec un riche héritier américain, Christiane Martel s'envole au Mexique et s'y installe dès 1958. Là-bas, elle fait la rencontre de Miguel Alemán Velasco, fils de l'ancien Président du Mexique et l'épouse. Christiane Alemàn (c'est désormais son nom) est mère de 4 enfants. 

Si l'ancienne Miss vit toujours au Mexique, elle n'a pas complètement oublié son passage par Miss France et Miss Univers. En 2011, elle était invitée auprès de Jean-Pierre Foucault pour annoncer le nom des finalistes du concours. Et aujourd'hui, elle a suivi de près l'élection d'Iris Mittenaere : "Je suis très contente parce que quand j'ai vu les participantes, j'ai vu descendre Miss France et j'ai dit 'Oh, c'est elle qui va être Miss Univers', parce qu'elle est très belle et très agréable", a-t-elle déclaré au micro de nos confrères d'RTL

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture miss france