RC Lens : ce qu'il faut retenir de la 1ère conférence de presse de Philippe Montanier

Eric Roy, Philippe Montanier et Arnaud Pouille sous les 4 nouvelles recrues lensoises / © AH
Eric Roy, Philippe Montanier et Arnaud Pouille sous les 4 nouvelles recrues lensoises / © AH

Philippe Montanier, nouvel entraîneur du RC Lens, a été présenté officiellement ce mercredi. Mercato, staff, état d'esprit... Voici l'essentiel de ce qui a été dit au cours de cette conf'.

Par @F3nord

Sur le choix de Philippe Montanier, nouvel entraîneur du RC Lens


Arnaud Pouille, directeur général du club a expliqué le choix de se séparer d'Eric Sikora pour travailler avec Philippe Montanier : "Ce qui a été retenu chez Philippe c'est sa relation avec le travail, sa détermination, son attachement à l'institution et aux valeurs. On a eu de super échos là-dessus. (...)  On voulait trouver un coach qui avait de l'expérience, qui avait déjà vécu un projet comme celui du RC Lens." 

"Philippe se dit souvent ch'ti d'adoption. Cette capacité d'adaptation était importante pour nous", a également précisé Eric Roy, directeur sportif. "D'autres coachs de haut niveau ont été contactés et tout le monde était intéressé par le projet. Mais notre choix a toujours été celui de Philippe Montanier".


© AH
© AH

« On m’a tout de suite parlé de valeurs, a complété le nouveau coach sang et or. Tout projet de jeu s’appuie sur des valeurs. Et puis, le deuxième critère, ce sont les qualités humaines. Quand vous avez la même vision des choses, tant sur le plan du projet sportif que sur la manière de mener, cela a été une évidence. La Ligue 2 est une division de plus en plus relevée et d’un haut niveau. J’avais passé 16 ans dans le milieu pro comme joueur, puis adjoint de Robert Nouzaret, qui rêvait d’entraîner le RC Lens. Il y a des challenges que vous sentez, vous sentez le potentiel. A Boulogne, je sentais que le club pouvait atteindre le niveau pro. Ici, c’est un peu la même chose. »


Sur le staff autour de Philippe Montanier


Philippe Lambert (adjoint) -qui a été contacté par Laurent Blanc pour Chelsea mais a préféré rester à Lens-, Stéphane Wiertelak (préparateur physique), Thierry Malaspina (entraîneur des gardiens) constitueront le nouveau staff autour de Philippe Montanier. "Il y aura surement un autre adjoint mais ce n'est pas finalisé", a précisé le nouvel entraîneur lensois.

Sur l'objectif Ligue 1


Pas d'annonce précise pour la saison prochaine : " Je n'aime pas les effets d'annonce. Je pense que Lens retrouvera la Ligue 1. Quand ? On ne sait pas, j'espère avec moi", a déclaré Philippe Montanier. "Nous allons tout faire pour la première année. Nous partons de très loin après avoir terminé 14e. On connaît la difficulté de la division. Plutôt que de fixer un objectif, l’objectif est la conséquence de ce que l’on va faire. On va se concentrer à donner un état d’esprit à cette équipe, des valeurs, et si on le mérite, on ira au bout. Si ça sourit la première année, ça sera très bien, mais on a 2 ans. »

RC Lens : ce qu'il faut retenir de la 1ère conférence de presse de Philippe Montanier (1ère partie)

Sur le budget

Arnaud Pouille a annoncé un budget à la baisse : 35M€ contre 38 M€ la saison dernière. Ce même budget était même au départ de 41 M€. le Rc lens réduit peu à peu sa voilure. 

Sur le profil de la nouvelle équipe


"Je suis assez demandeur de joueurs motivés à rejoindre le RC Lens, qui n'ont peut-être pas des noms mais qui ont les dents qui rayent le parquet, a expliqué le nouveau coach. Au mercato, il faut d'abord trouver des hommes et des valeurs, puis ensuite bien sûr du talent(...) Il y a beaucoup de joueurs, l'objectif est de réduire l'effectif, avec une présence de jeunes du centre et des joueurs expérimentés".

Eric Roy, directeur sportif, a précisé : "8 joueurs sont en fin de contrat, dont 4 en fin de prêt (Hafez, Gersbach, Dja Djédjé et Chantôme). On ne veut renouveler personne sur ces joueurs." Duplus et Lendric sont également en contacts avancés avec d'autres clubs et vont partir. "Il y a également 3 joueurs sous contrat à qui on a signifié qu'ils ne sont pas dans le projet. Je ne vais pas les citer", a-t-il également expliqué.

RC Lens : ce qu'il faut retenir de la 1ère conférence de presse de Philippe Montanier (2ème partie)

Les dirigeants lensois ont aussi insisté sur l'état d'esprit. Eric Roy : "On voulait des joueurs qui aiment le football, avec de l'exemplarité par rapport à leur métier. On a eu quelques dérapages ces derniers mois."

Avec, en plus un message clair pour les supporters, signé Philippe Montanier « On ne pourra conquérir les supporters qu'avec notre attitude. Avant de parler de jeu, on va parler de générosité, de travail et d'humilité»

Sur le mercato


Le Rc Lens veut aller vite et Philippe Montanier souhaite commencer la préparation avec son groupe presque au complet. "On a un accord de principe avec 4 joueurs et leurs clubs", a immédiatement déclaré Eric Roy sur la question du mercato. "On va les contractualiser assez rapidement. Ce sont tous des joueurs qui font l'objet d'une indemnité de transfert". Ces joueurs sont :
  • Jean-Louis Leca, gardien expérimenté d'Ajaccio
  • Fabien Centonze, milieu de terrain de Clermont
  • Arial Mendy, de l'Académie Diambars
  • Yannick Gomis, attaquant athlétique d'Orléans
Y aura-t-il d'autres recrues ? Oui : "On se penche sur le profil d'un défenseur central droit avec la blessure de Duverne et peut etre un joueur devant la défense. Peut-être aussi un attaquant axial supplémentaire". En fonction des départs, d'autres joueurs pourraient encore être recrutés. 


Sur Vachoux, qui voit arriver Jean-Louis Leca


Jérémy Vachoux n'a pas démérité la saison dernière mais il rsique de ne plus être titulaire avec l'arrivée de Leca : "Vachoux est l'avenir du club, a affirmé Philippe Montanier. On est dans le présent. Je pense qu'il y a besoin d'avoir 3 bons gardiens. Avoir un expérimenté avec 2 jeunes me parait être la meilleure proposition".

Sur Nicolas Douchez 


Réponse un peu énigmatique d'Eric Roy : "Il avait encore un an mais il est en fin de contrat. Ne me demandez pas pourquoi. Il fait partie des 8 qui partent. Il n'est plus dans l'effectif."

Sur Eric Sikora


Va-t-il rester au club ? Le club veut-il le garder ? Lui a-t-il envie de partir ? Réponse d'Eric Roy : "Rien n'est fixé pour le moment, on va le voir à son retour de congés".


Sur le même sujet

Dans la Somme, une petite maison d'édition jeunesse aux valeurs humanistes

Les + Lus