Réforme des retraites : selon le rectorat, 49,7% d'enseignants étaient en grève dans l'académie d'Amiens le 5 décembre

Une salle de classe vide (image d'illustration). / © Jean-Luc Flémal/BELPRESS/MAXPPP
Une salle de classe vide (image d'illustration). / © Jean-Luc Flémal/BELPRESS/MAXPPP

Le mouvement de grève du 5 décembre a été marqué par une "assez forte mobilisation" chez les enseignants, selon les termes du ministre de l'Éducation nationale. En Picardie, le rectorat de l'académie d'Amiens annonce un taux de grévistes supérieur au chiffre national.

Par ML

[Mise à jour du 06/12/19 : Au lendemain de la journée de mobilisation nationale, certaines organisations syndicales ont appelé à une poursuite de la grève contre la réforme des retraites. Selon les chiffres communiqués par le rectorat de l'académie d'Amiens, 3,08% des enseignants sont déclarés grévistes ce vendredi dans les trois départements picards (contre 5% au niveau national). Une nouvelle journée d'action est également prévue le 10 décembre.]

La plupart des syndicats avaient incité les 900 000 enseignants français à se joindre à la grève contre le projet de réforme des retraites, ce jeudi 5 décembre. En Picardie, cet appel a été suivi par 49,70 % d'entre eux, selon les chiffres communiqués par le rectorat de l'académie d'Amiens à la mi-journée. Si on étend ce bilan à l'ensemble des personnels, ce nombre s'établit à 41,63 % de l'effectif. Dans les deux cas, le taux de grévistes est supérieur à celui annoncé à l'échelle nationale (respectivement 46,60 % et 40,96 %).
 

Des trois départements picards, c'est l'Oise qui se distingue par la part la plus importante d'enseignants, avec 53,53 % de professionnels qui ont débrayé. Viennent ensuite l'Aisne (48,88 %) puis la Somme (43,72 %). Selon les données fournies par le rectorat, la mobilisation est également plus forte dans le premier degré (59,91 %) que dans les collèges et lycées (42,72 %).
 

Ces données officielles sont nettement inférieures à celles annoncées par les principaux syndicats en amont de la grève. Le SNUipp-FSU dénombrait ainsi dans le primaire 76 % de grévistes dans l'Aisne, 75 % dans la Somme et 59 % dans l'Oise, pour un taux global de 70 % sur l'ensemble du pays.
 

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, évoque ce jeudi une "assez forte mobilisation". Selon les syndicats, la réforme des retraites envisagée par le gouvernement pénaliserait fortement le corps enseignant, à moins que celle-ci soit accompagnée de revalorisations salariales. Certains d'entre eux ont déjà appelé à une nouvelle journée de mobilisation le 10 décembre. Dans l'Oise, le SNUipp-FSU annonce qu'une reconduction de la grève a été décidée en assemblée générale.
 

Sur le même sujet

Les + Lus