• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Roubaix : démantèlement d'une bande de cambrioleurs

Image d'illustration. / © MaxPPP
Image d'illustration. / © MaxPPP

Le parquet de Valenciennes a annoncé ce lundi le démantèlement d'une bande de malfaiteurs à Roubaix, auteurs de plus de 80 cambriolages dans le Nord Pas-de-Calais. Ils volaient principalement de l'outillage professionnel.

Par @f3nord avec AFP

Le démantèlement de cette bande de cambrioleurs, "liés à la communauté tzigane" selon le parquet, a été opéré la semaine dernière à Roubaix, lors d'une vaste opération de police conduite sur commission rogatoire d'une juge d'instruction de Valenciennes. Ils sont soupçonnés d'avoir commis au moins 84 cambriolages, principalement dans le Nord Pas-de-Calais.

Au total, 15 personnes ont été mises en examen : 13 ont été placées en détention provisoire et 2 autres ont été relâchées sous contrôle judiciaire. Trois boxes contenant du matériel volé ont été découverts, rue de Lille à Roubaix et rue de l'Escalette à Mouvaux.

##fr3r_https_disabled##
Roubaix cambriogae Video


"Des mallettes d'outillage professionnel"

"Cette bande de malfaiteurs avait comme objectif de voler des mallettes d'outillage professionnel", a déclaré le procureur de Valenciennes, François Perain, ce lundi en conférence de presse, notamment sur des "chantiers", des "parkings" ou encore dans des "entreprises", pour ensuite les revendre. "250 mallettes ont ainsi été saisies", a-t-il ajouté.

Les personnes interpélles sont majoritairement originaires des pays de l'Est, notamment de Macédoine et du Monténégro. Ils s'agissait d'un réseau "très structuré" et "très organisé" a indiqué le chef de la sûreté départementale du Nord, Philippe Nouarault, lors de cette conférence de presse, évoquant "une PME criminelle". "Chacun avait sa mission et ses horaires de travail", a-t-il poursuivi. Si le montant du butin est encore en voie d'évaluation, "on peut estimer que cela engendrait un revenu d'environ 10 000 euros par voleur chaque mois", a précisé Philippe Nouarault.

Sur le même sujet

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus