Rugby : Alexandre Flanquart, premier nordiste titulaire en Coupe du Monde avec les Bleus

Alexandre Flanquart est devenu mercredi le premier joueur du Nord Pas-de-Calais titulaire lors d'un match de Coupe du Monde avec le XV de France. Nous avons suivi son match contre la Roumanie avec ses parents, qui vivent à Mons-en-Pévèle, près de Lille.

Le Nordiste Alexandre Flanquart a été aligné d'entrée de jeu contre la Roumanie.
Le Nordiste Alexandre Flanquart a été aligné d'entrée de jeu contre la Roumanie. © FRANCK FIFE / AFP
Alexandre Flanquart, 25 ans, comptait déjà 15 sélections avec le XV de France avant ce mercredi. Lors du premier match des Bleus dans cette Coupe du monde 2015, contre l'Italie, il était entré en cours de jeu en remplacement, en deuxième ligne, de Yoann Maestri. Mais, contre la Roumanie, il était titulaire à ce poste. Une première dans cette compétition pour un joueur du Nord Pas-de-Calais. "Il flirte avec l'équipe-type depuis quelques temps, il y a une place à prendre",  nous explique son père, Patrick, ancien rugbyman à Arras, qui a suivi le match avec son épouse, Gertrude, à O'Mulligans, l'"Irish Pub" de Marcq-en-Baroeul, entourés de quelques amis.

Rugby Flanquart Video


Né à Cambrai, Alexandre Flanquart a grandi à Mons-en-Pévèle et a été formé au Lille Métropole Rugby. Il quitté le club nordiste à 17 ans pour rejoindre Paris et le prestigieux Stade Français avec lequel il a été sacré champion de France cette année. "J'adore le rugby depuis qu'on est mariés", nous raconte sa maman, première et fervente supportrice. "Les enfants ont baigné rapidement dans le rugby. On a deux fils qui jouent au rugby (Julien, le grand frère, évolue à Beaune en Fédérale 2 NDR). C'est que du bonheur."     

Dans ce France-Roumanie (38-11), Alexandre Flanquart a fait valoir ses 2m04 lors des touches. Il s'est également montré décisif sur le second essai tricolore, avec une jolie feinte et une dernière passe pour Yannick Nyanga. Son père perd dit pourtant l'avoir trouvé "moyen" sur le terrain. La famille Flanquart se rendra à Cardiff le 11 octobre pour encourager le fils prodige contre l'Irlande. En espérant le voir de nouveau titulaire sous le maillot bleu.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby sport stade français
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter