23 communes placées en vigilance sécheresse dans la Somme

Restriction de l'usage de l'eau dans 23 communes de la Somme / © Maxppp
Restriction de l'usage de l'eau dans 23 communes de la Somme / © Maxppp

La préfecture de la Somme a pris un arrêté ce vendredi 5 juillet qui demande aux habitants de 23 communes de la Somme de limiter l'usage de l'eau dans leur secteur.    

Par Halima Najibi

Dans la région, le déficit pluviométrique se fait sentir depuis plusieurs mois, signale dans un communiqué la préfecture de la Somme. "Ceci conduit à une dégradation de la situation hydrologique de notre terriroire, et en particulier sur le bassin-versant de la Maye (...) le seuil de vigilance a été franchi pour le débit de la Maye et pour les eaux souterraines de ce secteur", indique la préfecture.  

Au vu de cette situation, un arrêté préfectoral a été signé, ce vendredi 5 juillet, qui prescrit des mesures de surveillance, de limitation et d'interdiction provisoires de l'usage de l'eau dans ce secteur. Si la situation s'aggrave, des mesures restrictives supplémentaires seront prises, signale l'arrêté. Il est donc "demandé à chacun une gestion économe de l’eau que ce soit à partir des prélèvements dans les cours d’eau, dans les nappes souterraines ou à partir des réseaux de distribution d’eau publics".

Les mesures de limitation ou d'interdiction pourront être levées progressivement par un autre arrêté en fonction de l'évolution de la situation hydrologique de ce secteur. Les usages de l'eau destinés à lutter contre les incendies restent autorisés sans restrictions. Les maires sont invités à limiter au strict minimun l'arrosage des terrains de sport, des massifs floraux et arbustifs. 
 

23 communes concernées

Cet arrêté concerne les communes suivantes : Arry, Bernay-en-Ponthieu, Brailly-Cornehotte, Crecy-en-Ponthieu, Favières, Fontaine-sur-Maye, Forest-l'Abbaye, Forest-Montiers, Froyelles, Hautvilliers-Ouville, Lamotte Buleux, Le Crotoy, Le Titre, Machiel, Machy, Nouvion, Noyelles-en-Chaussée, Noyelles-sur-mer, Ponthoile, Regnière-Ecluse, Rue, Sailly-Flibeaucourt et Saint-Quentin-en-Tourmont.

Les mesures qui s'appliquent aux agriculteurs

L'usage de l'eau n'est pas limité concernant l'abreuvement des animaux. Sur les cultures (prioritaires, et non prioritaires), l'irrigation par aspersion est interdite le dimanche, de 12h à 18h.

Pour les autres activités  

Il est demandé aux responsables qui gèrent les activités industrielles, commerciales et de loisirs de limiter au strict nécessaire leur consommation d'eau. 
 

Sur le même sujet

A Creil, la nature au centre de l’école à l’espace enfance Danielle Mitterrand

Les + Lus