Abattage des blaireaux dans la Somme : la requête de l'association One Voice rejetée

Illustration blaireau / © CC0
Illustration blaireau / © CC0

Le tribunal administratif d'Amiens a décidé de rejeter la requête de l'association "One Voice". Celle-ci demandait la suspension de l'arrêté de la préfecture de la Somme autorisant l'abattage de 1500 blaireaux.

Par E.E

Requête rejetée pour l'association "One Voice". Le juge des référés du tribunal administratif d'Amiens considère que le caractère urgent de la demande n'est pas justifié.

L'association de protection animale demandait la suspension immédiate d'un arrêté de la préfecture de la Somme autorisant l'abattage de 1500 blaireaux.
 

"Il est urgent que cette mesure soit suspendue car c'est un abattage d'animaux et donc une fois qu'ils sont abattus rien ne peut réparer le dommage", soutenait la semaine dernière Maître Claire Peyres, avocate de l'association One Voice. 

Chaque année, à la demande des chasseurs et des agriculteurs, des arrêtés sont donc pris pour réguler la population des blaireaux, accusés de provoquer des dégâts sur les cultures. L'association "One Voice", reprochait ainsi à la préfecture d'appliquer des mesures de régulation sans connaître le nombre d'individus présents sur le territoire.
 

Le juge considère que le comptage du nombre de blaireautières effectué par la préfecture permet une estimation raisonnable de la population des blaireaux et qu'il existe réellement une augmentation malgré l'application des mesures de régulation depuis 2004.

Ainsi, il estime :"qu'il n'est pas établi que la mesure de régulation contestée porterait une atteinte grave et immédiate à la préservation de la population des blaireaux et à la protection de l'environnement."
 

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus