Accessibilité et inclusion des sourds, où en sommes-nous en Picardie ?

© France 3 Hauts-de-France
© France 3 Hauts-de-France

La surdité profonde : un handicap invisible qui selon l'Agence Régionale de Santé (ARS) toucherait environ 25.000 personnes en Picardie. Études, emploi, soins, loisirs... L'accessibilité et l'inclusion sont de mieux en mieux prises en compte, même s'il reste du chemin à parcourir...

Par MM

Accessibilité aux études

La loi du 11 février 2005 sur l'égalité des droits et des chances des personnes en situation de handicap a permis de mieux appréhender ce handicap de communication qu'est la surdité. Tout comme les élèves souffrant d'autres handicaps, les écoliers sourds sont intégrés au sein des classes ordinaires.

Mais plus le niveau d'études est grand, plus il est compliqué pour les élèves de suivre. La plupart des sourds décrochent à partir de 18 ans. Et sans prise en charge, impossible pour les familles d'assurer le financement d'un interprète pendant les cours.
 
L'accessibilité aux études pour les sourds
 

Accessibilité au travail

En France, le taux de chômage chez les sourds est trois fois plus important que chez les entendants. Pas évident de trouver sa place. Des structures comme Cap Emploi à Saint-Quentin sont là pour mieux accompagner les personnes atteintes de ce handicap dans leur parcours professionnel et aussi sensibiliser les employeurs. Car ce handicap de communication implique des aménagements.
 
L'accessibilité au travail pour les sourds
 

Accessibilité aux soins

Depuis octobre 2018, la clinique Pauchet à Amiens a lancé une unité acces'sourds. Deux jours par semaine, un secrétariat en langue des signes française (LSF) est ouvert. Une interprète accompagne les patients sourds dans tous leurs rendez-vous médicaux, toute la semaine. Le personnel médical est également en cours de formation à la LSF.

C'est un soulagement pour la communauté sourde. Incompréhensions, problèmes de vocabulaire, contresens, coût financier... Les patients sourds témoignent de la difficulté que représentait cet accès aux soins avant la mise en place de ce service. Selon une étude de l'ARS datant de 2010 : 165.000 personnes en Picardie seraient touchées par des problèmes de surdité. 12 à 15% de ces personnes déficientes auditive auraient une surdité sévère.
 
L'accessibilité aux soins pour les sourds
 

Accessibilité aux loisirs

Une sortie entre amis au musée ou au cinéma, aussi spontanée soit-elle, est encore aujourd'hui difficilement réalisable pour des personnes sourdes. Cela demande de l'organisation même si cela devient un peu plus accessible.

Pour lutter contre l'isolement, le plus simple est encore de se retrouver entre sourds autour d'un verre : un moment privilégié pour communiquer en langue des signes, un moment pas si fréquent dans le quotidien d'une personne malentendante.
 
L'accessibilité aux loisirs pour les sourds

 

Sur le même sujet

Les + Lus