Cet article date de plus de 3 ans

Adolescent torturé à Longueau : ses 3 agresseurs voulaient le tuer

Vendredi 20 avril, un mineur âgé de 13 ans a été découvert nu et gravement blessé par un agent SNCF sur une voie ferrée désaffectée à Longueau dans la Somme. Les auteurs de ces violences (13, 16 et 17 ans) ont été mis en examen pour tentative d'homicide, actes de tortures et de barbarie sur mineur.
© Quentin Duval
Une dette de 10 euros pour acheter du tabac serait à l'origine des violences subies par un jeune adolescent âgé de 13 ans.

Vendredi 20 avril vers 16h30, le jeune garçon a été découvert dénudé et gravement blessé par un agent de la SNCF sur une voie désaffectée à Longueau dans la Somme.

Un calvaire de plus de 5 heures


Les enquêteurs de la sûreté départementale de la Somme ont vite établi qu'il avait été victime la veille de très nombreux coups et sévices de la part de trois autres mineurs, placés comme lui dans un foyer éducatif d'Amiens.

Jeudi dernier, les trois agresseurs, de 13, 16 et 17 ans, auraient emmené la victime en bus à Longueau. Celle-ci prétend avoir été jetée d'un pont, s'être fracturée la jambe, ce que les auteurs nient.

Le jeune adolescent aurait ensuite été traîné dans un wagon abandonné où il va subir un calvaire pendant 5 heures. 

Ils vont lui brûler ses vêtements puis lui demander d'éteindre le feu avec ses pieds nus. Ils vont l'enfermer dans les toilettes et tenter d'incendier la rame, sans succès. Ils vont sauter sur lui à pieds joints, fracasser le crâne contre la paroi du train, au point qu'elle va se casser en plusieurs endroits. 

Ils voulaient laisser le corps sur les rails



Les trois bourreaux finissent par abandonner la victime à demi-consciente et le garçon ne sera retrouvé que 24 heures plus tard, errant sur les voies. Hospitalisé, il présente de nombreuses blessures sur le corps et au visage, parmi lesquelles une fracture du nez. Son incapacité totale de travail est de 10 jours.

Les constatations réalisées sur place par la police scientifique ont permis de découvrir de nombreuses traces de sang sur les lieux.

Samedi, trois individus ont été interpellés. Il s'agit de mineurs peu connus de la Justice et de la police qui étaient hébergé dans le même foyer que leur victime. Durant leur garde à vue, ils ont reconnu les faits. "Au départ, on voulait être menaçant, ensuite on voulait le tuer puis mettre son corps sur les railsreconnaîtra l'un d'entre eux. 

D'après nos informations, le mobile supposé serait une dette de 10 euros pour acheter du tabac, non remboursée par l'un des auteurs et que la victime aurait dénoncé à son oncle.

Le parquet d'Amiens a ouvert une information judiciaire. Les trois agresseurs présumés ont été mis en examen pour actes de torture et de barbarie et tentative de meurtre. Deux des adolescents (16 et 17 ans), ont été placés en détention provisoire, le plus jeune (13 ans), en centre éducatif fermé sous contrôle judiciaire.
durée de la vidéo: 01 min 31
3 jeunes de Longueau mis en examen pour actes de torture et tentative de meurtre

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société