Bien-être animal : une pétition pour dire “non aux cirques avec animaux à Amiens”

© NICOLAS ASFOURI / AFP
© NICOLAS ASFOURI / AFP

En réponse à l'adoption de la charte Droit de cité par le Conseil municipal d'Amiens, qui autorise ainsi l'accueil de cirque dans la ville, une pétition a été lancée en ligne. Elle comptabilise déjà plus de 14 430 signatures.

Par AJ

"Non aux cirques avec animaux à Amiens". C'est le nom de la pétition en ligne lancée par Wake Up Amiens. C'est également la réponse de collectif amiénois à l'adoption de la charte nationale Droit de cité - Cirque et spectacles itinérants, qui autorise les cirques à se produire dans la ville, par la mairie lors du Conseil municipal du 27 juin dernier.

Cette charte signée et lancée le 24 octobre 2018 fait suite à celle de 2001 qui avait été établie suite à un accord entre l'Association des maires de France (AMF) et la Fédération Nationale des Collectivités territoriales pour la Culture (FNCC), les organisations du cirque et le ministère de la Culture.

Mais malgré cette mise à jour récente, la nouvelle charte "n'interdit pas clairement les cirques avec animaux", explique Wake Up Amiens dans le texte accompagnant sa requête. "Nous demandons à Madame Brigitte Fouré, maire d'Amiens, de remédier à ce problème en interdisant tout simplement aux cirques avec animaux de s'installer".

Une charte qui ne mentionne pas le bien-être animal 

En effet, l'absence de cette mesure ne figure pas dans la charte de Droit de cité. Dans le document officiel de 17 pages, le mot "animaux" apparaît uniquement 4 fois (le mot "animal" est lui absent). Les paragraphes auxquels il est associé font certes mention du "respect de la législation" en vigueur et des "dispositions spécifiques" concernant les animaux, mais il n'est jamais précisément question de bien-être animal et santé animale. Les mots "bien-être" et "santé" sont d'ailleurs tout simplement inexistants dans ce texte.

Cet oubli ou cette négligence ou plutôt ce qui s'avérerait être une volonté de ne pas se dispenser d'animaux (qui représentent l'une des principales attractions des cirques) a d'ailleurs aussi été relevé par deux conseillers municipaux d'opposition, le communiste Jacques Lessard et l'écologiste Thomas Hutin lors du Conseil municipal.

"Cette charte se préoccupe vraiment à minima du bien-être et de la santé des animaux dressés et exhibés par les cirques, quand certaines villes sont plus exigeantes, voire n'accepte plus de représentations circassiennes mettant en scène des animaux sur leur territoire [...] "Pour cette raison-là, à titre personnel, je m'abstiendrai", a déclaré Jacques Lessard.

"Je vais dans le même sens que mon collègue. C'est une demande sociale d'avoir des garanties sur le bien-être animal [...] Il y a des conditions de traitement des animaux dans le cirque qui sont pour beaucoup inacceptables. Bien sûr, ce n'est pas le cas de tout le monde. Donc, si on fait une charte, il faut pouvoir séparer ceux qui sont respectueux de ce qui ne font pas d'efforts dans ce domaine"
, a enchaîné Thomas Hutin.

Depuis sa mise en ligne, la pétition a déjà récolté 14 433 signatures.
 

Sur le même sujet

Dimanche en politique en Picardie : Policiers, sapeurs-pompiers et élus agressés : halte au feu ?

Les + Lus