Cornemuse, tambour et trompette pour la dernière messe dominicale de l'année à la cathédrale d'Amiens

La cathédrale d’Amiens était bien remplie ce dimanche 29 décembre pour la dernière messe dominicale de 2019.  Une célébration peu ordinaire en présence de musiciens.
Messe à Notre-Dame d'Amiens, le 20 décembre 2019.
Messe à Notre-Dame d'Amiens, le 20 décembre 2019. © Francetv / J. Guéry
C’est un son de trompette inhabituel qui a retenti ce dimanche 29 décembre dans la cathédrale d’Amiens. Un air à la mémoire des soldats britanniques qui sonne aussi comme un appel aux fidèles pour la dernière messe dominicale de l’année. Notre-Dame s’est remplie de quelque 700 personnes, venues écouter une homélie consacrée à la famille.
 
Dernière messe de l'année à la cathédrale d'Amiens, ce dimanche 29 décembre.
Dernière messe de l'année à la cathédrale d'Amiens, ce dimanche 29 décembre. © Francetv / S. Crimon

« Les divisions, les querelles familiales, parfois se réveillent au moment de Noël, explique Edouard de Vregille, curé de la paroisse. On se dispute, on claque la porte, on boude… C’est vrai dans toutes les familles, peut-être même dans les familles chrétiennes. Alors elles sont appelées à connaître la paix intérieure et la joie en se demandant pardon mutuellement, et en se pardonnant. »
 

A l'épreuve du froid


Si la messe du dimanche à Notre-Dame est accompagnée par l'orgue, cette fois ce sont les notes de cornemuse qui emplissent l’édifice. Philippe Melen, chef d'orchestre du Dixieland Combo, est accompagné de Serge Andrieu, sonneur. Mais dans les 200 000 m3 non chauffés, l’instrument et son musicien ont froid. « On a un peu les joyeuses qui sont…, rit-il. Mais on est habitué ! » 
 
A la cathédrale d'Amiens, dernière messe dominicale de 2019 au son de la cornemuse

« C’est certainement l’humidité de Notre-Dame d’Amiens, qui enroue souvent nos voix, et qui a peut-être un peu enroué la cornemuse… », suspecte Don Cédric, curé. Qu’importe : les fidèles se disent « comblés de bonheur » de voir ces musiciens « qui sont venus un peu égayer cette dernière messe de l’année ».
 
Cette messe clôt une année qui a vu le lancement des festivités des 800 ans de l’édification de Notre-Dame d’Amiens. Au 1er janvier, retour aux choses sérieuses au son de l'orgue.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cathédrales culture patrimoine