Octobre rose : une exposition pour revaloriser les femmes atteintes d'un cancer du sein

Pour les organisateurs de l'exposition, la photographie permet aux patientes de se réapproprier un corps malmené par le cancer. / © France 3 Picardie
Pour les organisateurs de l'exposition, la photographie permet aux patientes de se réapproprier un corps malmené par le cancer. / © France 3 Picardie

Jusqu'à dimanche, la clinique de l'Europe, à Amiens, présente des photos d'anciennes patientes qui ont vu leur perception de soi bouleversée par la maladie. 

Par France 3 Picardie / ML

Il y a la chimiothérapie. Et il y a l'après. La perruque, le foulard, et, pour certaines, l'ablation des seins. Autant de symboles douloureux pour les femmes atteintes d'un cancer du sein qui vient peu à peu ronger la perception qu'elles peuvent avoir de leur féminité. Pour lutter contre cette dépréciation de soi, la clinique de l'Europe à Amiens (Somme) accueille une exposition photo à l'occasion d'octobre rose. 

Cette opération est chaque année l'occasion pour la clinique et le CHU d'Amiens d'organiser des opérations de sensibilisation. "Cette année, j'avais envie de dire que oui, je peux être jolie même si je suis malade, même si j'ai les cheveux courts, etc.", expose Priscillia Briois, socioesthéticienne en oncologie. Les clichés présentent donc des femmes touchées par la maladie qui posent face à l'objectif, souvent le sourire aux lèvres. 


Une "image de renaissance", selon les termes de Michel Gozy, cancérologue à l'origine de la création du centre S Time, qui propose depuis un an des activités gratuites pour redonner confiance à une cinquantaine de femmes. Leur émotion est palpable alors qu'elles contemplent pour la première fois leur portrait. "J'ai retrouvé la confiance en mon corps, estime l'une d'elles. Je me suis réinvestie de mon corps et de ma personne."

Une exposition photo met en valeur les femmes atteintes de cancer du sein
Avec Annabelle Chojnacki, directrice de l'unité de cancérologie à la clinique ; Michel Gozy, cancérologue à l'origine du centre "S time" / Reportage de Tristan Baudenaille-Pessotto, Nicolas Corselle et Isabelle Debraye - France 3 Picardie


Tout le mois, les actions se multiplient dans la région pour rappeler l'importance du dépistage et d'une prise en charge précoce de cette pathologie qui concerne, encore aujourd'hui, près d'une femme sur huit. Le CHU d'Amiens organise pendant tout le mois des conférences, stands d'informations et mammographies sans rendez-vous. 


A lire aussi

Sur le même sujet

Extrait "Enquêtes de Région"

Près de chez vous

Les + Lus